Publicis dévisse, la panne de croissance sanctionnée

Publicis dévisse, la panne de croissance sanctionnée©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 07 février 2019 à 09h33

Un résultat net annuel par action record ne suffit parfois pas à satisfaire le marché. Publicis peut en témoigner ce matin avec une action qui s'écroule de 13% à 14,7 euros. Le numéro trois mondial de la publicité n'avait plus enregistré une telle chute depuis 2002 ! Si le groupe a amélioré de 60 points de base son taux de marge opérationnelle 2018, à 16,7%, les investisseurs sanctionnent la panne de croissance enregistrée au quatrième trimestre. Sur les trois derniers mois de l'année, la firme a réalisé un revenu net de 2,49 milliards d'euros, en repli de 0,3% à données comparables (+0,5% hors PHS), contre un consensus positionné à +2,5%.

"0n a clairement une attrition de nos revenus sur la publicité traditionnelle sur les FMCG (NDLR: "Fast Moving consumer Goods") aux Etats-Unis. Ce sont des clients qui soit ont coupé leurs budgets soit fait un transfert dans leurs dépenses marketing", a indiqué le président du directoire, Arthur Sadoun, évaluant à 150 millions d'euros le manque à gagner.

Pour 2019, Publicis vise une croissance organique supérieure à celle de 2018, en dépit d'un début d'année qui devrait rester pénalisé par le secteur de la grande consommation. La société confirme ses objectifs 2020 dont la prévision d'une croissance de 4%.

Suite à cette déception, JP Morgan a dégradé le dossier à 'neutre' tout en réduisant sa cible de 64 à 56 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.