Publicis : en forme

Publicis : en forme©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 17 décembre 2020 à 11h49

Publicis grimpe de 2,2% à 42,3 euros en fin de matinée à Paris. Dans une étude consacrée au secteur à a suite de la présentation par la Commission européenne de deux projets de directives (DSA et DMA) concernant le numérique et les plateformes mondiales, Oddo BHF affirme que cette nouvelle réglementation participera à une inflexion structurelle pour les agences.

Le projet de directive DMA est le plus important pour les agences de publicité, détaille le broker. La philosophie générale du texte est de permettre une meilleure transparence sur l'utilisation des données et surtout de limiter les possibilités de couplage de données par les GAFA. Les annonceurs devraient ainsi retrouver la propriété de leurs données mais ne disposent pas des compétences pour les traiter (ce qui est largement fait par les GAFA). La désintermédiation des agences pourrait ainsi s'atténuer voire s'inverser. Les agences disposant d'une offre dans le domaine de la donnée (comme Publicis et Interpublic) devraient ainsi réintégrer la chaîne de valeur et reprendre une partie de la valeur perdue au profit des GAFA depuis une dizaine d'année, souligne Oddo BHF.

Concernant plus précisément Publicis, le broker rehausse ses attentes de croissance organique pour l'Europe à partir de 2022 de 150 pb / an, soit un impact de +30 pb à l'échelle du groupe. Il table ainsi sur une croissance LT de +0,8% par an (vs +0,5% précédemment). De nouvelles réglementations aux USA et au RU conduiraient aussi à relever ses attentes pour ces pays et amèneraient progressivement son objectif de croissance organique LT entre 1,5% et 2%. A l''achat' sur la valeur, l'analyste rehausse sa cible de 42 à 50 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.