Publicis : plus haut

Publicis : plus haut©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 mars 2021 à 11h46

Publicis pointe en hausse de 1,9% sur les 49 euros ce lundi, alors que la Deutsche Bank a remonté sa cible sur le groupe de 40 à 53 euros en restant à 'conserver' sur le dossier. Morgan Stanley avait auparavant déjà rehaussé sa cible sur le titre à 46 euros ('pondération en ligne'), tandis que la SG avait revalorisé la sienne à 55 euros, tout en confirmant son conseil 'achat'... Le Credit Suisse avait aussi remonté le curseur à 50,5 euros ('neutre') et HSBC avait porté son objectif à 53 euros ('achat'), tandis que Goldman Sachs ('achat') expliquait pour sa part que les derniers résultats de Publicis "validaient le virage stratégique de la société vers le marché des données et la transformation numérique". Publicis a enregistré une croissance organique de -3,9% sur les trois derniers mois de l'année écoulée après -5,6% au trimestre précédent. Sur l'ensemble de 2020, le revenu net est ressorti à 9,712 milliards d'euros, en baisse de 0,9%, globalement en ligne avec les attentes, tandis que l'EBITA s'est établi à 1,558 MdE, contre un consensus de 1,413 MdE.

Publicis pointe en hausse de 1,9% sur les 49 euros ce lundi, alors que la Deutsche Bank a remonté sa cible sur le groupe de 40 à 53 euros en restant à 'conserver' sur le dossier. Morgan Stanley avait auparavant déjà rehaussé sa cible sur le titre à 46 euros ('pondération en ligne'), tandis que la SG avait revalorisé la sienne à 55 euros, tout en confirmant son conseil 'achat'...
Le Credit Suisse avait aussi remonté le curseur à 50,5 euros ('neutre') et HSBC avait porté son objectif à 53 euros ('achat'), tandis que Goldman Sachs ('achat') expliquait pour sa part que les derniers résultats de Publicis "validaient le virage stratégique de la société vers le marché des données et la transformation numérique". Publicis a enregistré une croissance organique de -3,9% sur les trois derniers mois de l'année écoulée après -5,6% au trimestre précédent. Sur l'ensemble de 2020, le revenu net est ressorti à 9,712 milliards d'euros, en baisse de 0,9%, globalement en ligne avec les attentes, tandis que l'EBITA s'est établi à 1,558 MdE, contre un consensus de 1,413 MdE.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.