Publicis prend la tête du CAC40

Publicis prend la tête du CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 09h35

Publicis est parvenu à accélérer sa croissance organique au quatrième trimestre et à repasser dans le vert en 2017. Mais cela ne suffira pas au groupe pour atteindre cette année les objectifs fixés dans son plan stratégique 2013.

Le numéro trois mondial de la publicité a dégagé au cours des trois derniers mois de l'année des revenus consolidés de 2,58 milliards d'euros, en repli de 3,1% mais en hausse de 2,7% à taux de change constant. La croissance organique atteint +2,2%, après -1,2% au 1er trimestre, +0,8% au 2è trimestre et +1,2% au 3è trimestre.

Sur l'ensemble de l'année, le résultat net courant part du Groupe atteint 1,037 milliard d'euros, en hausse de 2,2%, pour un chiffre d'affaires de 9,69 MdsE, en repli de 0,4% mais en progression de 0,8% à données comparables. La marge opérationnelle s'élève à 1,505 MdE, en baisse de 0,7% mais en hausse de 0,7 % à taux de change constants. Le résultat net part du Groupe s'établit à 862 ME contre une perte de 527 ME en 2016.

Le groupe prévoit pour cette année une croissance des revenus supérieure à celle de l'an dernier avec notamment un premier trimestre qui devrait être positif et afficher une amélioration notable par rapport au recul de 1,2% enregistré au premier trimestre 2017. S'agissant de la marge, les efforts importants sur les coûts sont poursuivis. Une partie des économies réalisées est réinvestie pour créer les conditions d'une croissance future soutenue. Au total, malgré ces investissements, la marge devrait continuer à progresser au cours des prochaines années, y compris en 2018. La firme communiquera de nouvelles perspectives de moyen terme à l'occasion d'une journée investisseurs le 20 mars.

Publicis propose enfin le versement d'un dividende de 2 euros par titre, en hausse de 8,1%.

Les investisseurs semblent bien accueillir cette publication. En tête du CAC40, Publicis progresse de près de 4% à 57,9 euros. Liberum estime que les résultats sont globalement en ligne avec les attentes du marché même si la croissance organique est meilleure qu'anticipée. Le courtier souligne également l'accélération de l'activité en Amérique du Nord.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU