Publicis : retour de la spéculation

Publicis : retour de la spéculation©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 25 mars 2021 à 12h06

Publicis grimpe de près de 4% à 52,3 euros à la mi-journée. Une poussée de fièvre à relier au retour des spéculations sur un éventuel rachat de la société. Alors que le troisième groupe publicitaire mondial derrière WPP et Omnicom aurait longuement discuté avec CVC fin 2020, la direction aurait aussi " été approchée par plusieurs autres fonds d'investissement attirés, à l'époque, par un cours de Bourse bas qui a depuis doublé", affirme 'BFM Business'. "L'intérêt était d'accélérer fortement la transformation de Publicis en restructurant en profondeur ses activités historiques d'achats d'espace médias et en investissant sur le digital" explique au site d'information le dirigeant d'un fonds qui a regardé le dossier.

Publicis grimpe de près de 4% à 52,3 euros à la mi-journée. Une poussée de fièvre à relier au retour des spéculations sur un éventuel rachat de la société. Alors que le troisième groupe publicitaire mondial derrière WPP et Omnicom aurait longuement discuté avec CVC fin 2020, la direction aurait aussi " été approchée par plusieurs autres fonds d'investissement attirés, à l'époque, par un cours de Bourse bas qui a depuis doublé", affirme 'BFM Business'. "L'intérêt était d'accélérer fortement la transformation de Publicis en restructurant en profondeur ses activités historiques d'achats d'espace médias et en investissant sur le digital" explique au site d'information le dirigeant d'un fonds qui a regardé le dossier.

Par ailleurs, tandis que Vivendi est régulièrement perçu comme un acquéreur potentiel de Publicis, 'BFM Business' croit savoir que "des échanges ont eu lieu entre les deux groupes ces derniers mois, avant que Publicis n'éconduise Vivendi".

Autre information dévoilée par 'BFM Business' ce jeudi, Maurice Lévy pourrait prolonger d'un an à la présidence de Publicis alors que l'emblématique patron du groupe désormais dirigé par Arthur Sadoun aura 80 ans en 2022. Le président du directoire militerait d'ailleurs " pour un maintien de Maurice Lévy car leur duo fonctionne bien", affirment plusieurs sources proches du groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.