Qatar Holding veut aussi sa place au sein du conseil de surveillance de Lagardère

Qatar Holding veut aussi sa place au sein du conseil de surveillance de Lagardère
photo arnaud lagardère

Boursier.com, publié le mercredi 23 septembre 2020 à 10h11

Jamais deux sans trois. Après Vivendi et Amber Capital, Qatar Holding demande à son tour à être représenté au conseil de surveillance de Lagardère. "Qatar Holding (QH) a pris note de la demande formulée par deux actionnaires de référence de Lagardère SCA d'obtenir une représentation à son conseil de surveillance. Dans ce contexte, QH considère légitime que l'ensemble des actionnaires significatifs soient équitablement représentés de telle sorte à retrouver un consensus sur le futur et la stratégie de la société", indique le fonds qatari. "Un tel consensus sera de nature à favoriser la création de valeurs pour l'ensemble des actionnaires de Lagardère SCA", souligne QH, troisième actionnaire de Lagardère avec 13% du capital.

Dans une déclaration, la gérance de Lagardère a dit accueillir favorablement la demande de représentation de Qatar Holding. "Elle est logique compte tenu de l'historique ancien et de la qualité de la relation entre Arnaud Lagardère et le Qatar dès lors que des actionnaires plus récents ont fait cette demande", a indiqué une porte-parole du groupe.

La prise de position du fonds qatari intervient dans le contexte de tensions fortes entre le gérant en commandite Arnaud Lagardère et les deux principaux actionnaires du groupe, le fonds Amber et le groupe Vivendi. Le fonds d'investissement, qui critique depuis plusieurs années la gestion de Lagardère, a noué le mois dernier un pacte d'actionnaires avec Vivendi en demandant quatre sièges au conseil de surveillance.

Amber et Vivendi ont saisi début septembre la justice dans le but d'obtenir la convocation d'une assemblée générale, refusée par Lagardère.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.