Quadient bondit dans une actualité porteuse

Quadient bondit dans une actualité porteuse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 novembre 2020 à 11h27

Quadient s'envole de 7,5% à 15,6 euros en matinée, sur un plus haut de huit mois, les investisseurs saluant la publication trimestrielle meilleure que prévu de l'ex-Neopost ainsi que la révision à la hausse des perspectives 2020. Sur les trois mois clos fin septembre, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 258 millions d'euros, en baisse organique de -3%. Le management estime que cette performance confirme "le rebond de l'activité depuis le point bas du mois d'avril". Quadient prévoit désormais, pour l'exercice 2020, une baisse organique du chiffre d'affaires d'environ 9% par rapport à 2019, un EBIT courant compris entre 140 millions d'euros et 145 millions d'euros, ainsi qu'un flux de trésorerie supérieur à 100 millions d'euros.

Mais le titre est principalement porté par la spéculation qui entoure son activité de gestion de l'expérience client. Selon 'Bloomberg', Accel-KKR a approché la société française et offrirait plus de 350 millions d'euros pour reprendre la branche 'Customer Experience Management' de Quadient. Réagissant à cette information, le management de Quadient a indiqué recevoir de temps à autre des marques d'intérêt non sollicitées concernant certaines de ses activités, qu'il étudie avec attention. "Notre politique est cependant de ne pas commenter publiquement ces marques d'intérêt non sollicitées", a précisé le groupe, qui reste "pleinement engagé à maximiser la création de valeur pour ses actionnaires et poursuit l'exécution de sa stratégie actuelle". Customer Experience Management est au coeur de l'offre software globale de Quadient et un élément clé de sa stratégie...

Reste que pour Teleios Capital, premier actionnaire de Quadient avec plus de 15% du capital, cette offre est jugée 'convaincante'. Selon Igor Kuzniar, associé directeur chez Teleios Capital, la proposition "pourrait apporter d'énormes avantages à Quadient et un lieu plus approprié pour son activité de gestion de l'expérience client". Selon le dirigeant, le Conseil d'administration de Quadient a le devoir fiduciaire de prendre l'opportunité de se défaire de l'unité "très sérieusement".

La valorisation du groupe est toujours extrêmement modeste (6,4x l'EV/EBIT 2021) en raison de la phase de transformation qui nécessite plus de temps que prévu, explique Oddo BHF. Le développement du groupe sur les nouveaux marchés constitue des relais de croissance incontestables mais avec à ce jour un retour sur investissement encore trop limité. L'objectif est rehaussé de 14 à 16,5 euros. La SocGen a de son côté revalorisé le dossier de 15 à 17,5 euros tout en restant à l''achat'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.