Quantum Genomics : présentation au congrès de l'ESC

Quantum Genomics : présentation au congrès de l'ESC©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 avril 2021 à 08h41

Quantum Genomics présentera les premiers résultats de son étude QUORUM dans l'insuffisance cardiaque après Infarctus du Myocarde avec firibastat lors du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) en août 2021. Ces résultats feront l'objet d'une publication dans une revue à comité de lecture. Le Congrès se tiendra virtuellement du 27 au 30 août 2021.

Quantum Genomics présentera les premiers résultats de son étude QUORUM dans l'insuffisance cardiaque après Infarctus du Myocarde avec firibastat lors du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) en août 2021. Ces résultats feront l'objet d'une publication dans une revue à comité de lecture. Le Congrès se tiendra virtuellement du 27 au 30 août 2021.

QUORUM (QUantum Genomics QCG001 Or Ramipril after acUte Myocardial infarction to prevent left ventricular dysfunction) est une étude multicentrique, multinationale, randomisée en double-insu et témoin actif comportant 3 groupes parallèles (firibastat 100 mg deux fois par jour, firibastat 500 mg deux fois par jour et ramipril 5 mg deux fois par jour) chez des sujets dans les 72 heures après un Infarctus Aigu du Myocarde (IDM) traité par angioplastie primaire. 295 sujets ont été inclus dans l'essai dans 35 hôpitaux de 7 pays Européens (Allemagne, France, Hongrie, Pologne, Slovaquie, Espagne et Royaume-Uni). "Cette étude est la pierre angulaire du développement de Firibastat, le premier de la nouvelle classe des inhibiteurs de l'Aminopeptidase A cérébrale, qui peut devenir un traitement révolutionnaire de l'insuffisance cardiaque", a déclaré Jean-Philippe Milon, Directeur Général de Quantum Genomics.

L'objectif de cette étude est d'évaluer l'efficacité et la sécurité de firibastat comparées au ramipril. Le critère principal de jugement est la variation de la Fraction d'Ejection Ventriculaire Gauche (FEVG) évaluée par Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) cardiaque après 3 mois de traitement. Les autres critères de jugement comportent les événements cardiaques, les signes fonctionnels, la sécurité et les biomarqueurs.

Aucun souci majeur de sécurité n'a été relevé pendant l'étude, ce qui a été confirmé par deux revues successives du Comité Indépendant de Revue des Données. La plupart des événements graves enregistrés étaient en rapport avec les complications de la pathologie concernée (IDM).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.