Quantum Genomics : un ligne de financement de 24 ME maximum conclue avec Kepler Cheuvreux

Quantum Genomics : un ligne de financement de 24 ME maximum conclue avec Kepler Cheuvreux
monnaie, euro

Boursier.com, publié le lundi 05 mars 2018 à 21h33

La société biopharmaceutique Quantum Genomics a mis en place une ligne de financement en fonds propres (Equity line), structurée et garantie par Kepler Cheuvreux. Elle pourra atteindre le montant maximal de 24 millions d'euros sur une durée de 3 ans. Ce financement permet à la société de sécuriser son plan de développement dans la durée et d'accroître sa flexibilité opérationnelle pour asseoir son positionnement d'acteur engagé et innovant, sur un marché qui connaît une nouvelle dynamique depuis quelques mois.

Dans ce cadre, Kepler Cheuvreux s'est engagé à souscrire, au cours des 36 prochains mois et sous réserve que les conditions contractuelles soient satisfaites, un montant maximal de 24 ME, dont une première tranche de 6 ME émise à compter du 5 mars 2018, date de signature de l'accord.

Quantum Genomics conserve la possibilité de suspendre ou mettre fin à cet accord à tout moment et garde donc la maîtrise du rythme de l'accompagnement financier offert par Kepler Cheuvreux. Les actions seront émises sur la base d'une moyenne des cours de bourse pondérée par les volumes sur les deux jours de bourse précédant chaque émission, diminuée d'une décote maximale de 7,5%. Cette décote permet à Kepler Cheuvreux, qui n'a pas vocation à rester au capital de Quantum Genomics, d'intervenir en tant qu'intermédiaire financier et de garantir la souscription des actions dans le cadre d'un engagement de prise ferme.

A titre indicatif, dans l'hypothèse d'une utilisation de la première tranche de cette ligne de financement, soit 6 ME avec l'émission de 2.197.000 actions au prix de 2,73 euros, un actionnaire détenant 1% du capital de Quantum Genomics avant la mise en place de ce financement, verrait sa participation passer à 0,83% du capital.

Financement dédié à deux études cliniques

Cette opération de financement intervient alors que Quantum Genomics mène actuellement 2 études cliniques pour mettre au point sa classe de médicaments cardiovasculaires :

- L'étude New-Hope (étude de phase II dans l'hypertension artérielle) cible un profil de patients hypertendus, en surpoids ou obèses, dont la moitié est issue de minorités ethniques américaines (afro-américains, hispaniques, asiatiques) qui présentent un profil particulièrement sujet à une hypertension compliquée, voire résistante. Conduite dans 25 hôpitaux aux Etats-Unis sur 250 patients, New-Hope a débuté en novembre dernier et les recrutements de patients se font à un rythme particulièrement soutenu, en avance sur les prévisions initiales.

- L'étude pilote, QUID HF (étude de phase IIa dans l'insuffisance cardiaque) fait suite à des résultats précliniques prometteurs ayant mis en évidence une amélioration significative de la fonction cardiaque chez le rat après un infarctus du myocarde. Elle vise à évaluer la sécurité et tester les marqueurs d'efficacité de son candidat-médicament chez l'homme dans l'insuffisance cardiaque. Menée dans huit pays d'Europe, cette étude a fait l'objet d'un amendement en début d'année élargissant le profil des patients ciblés pour simplifier et accélérer le processus de recrutement.

Plan stratégique à suivre...

Quantum Genomics précise continuer travailler activement à la mise au point de son approche innovante en se concentrant sur deux aires thérapeutiques prometteuses où les besoins restent insuffisamment couverts : l'hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque. Dans cette optique, la société communiquera le 19 avril son plan stratégique pour les trois prochaines années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.