Recylex : augmentation du besoin de trésorerie, reprise de cotation lundi

Recylex  : augmentation du besoin de trésorerie, reprise de cotation lundi
recylex, batterie, plomb

Boursier.com, publié le vendredi 24 mai 2019 à 18h08

Le groupe Recylex a annoncé que son sous-groupe allemand a sollicité de ses partenaires financiers la prolongation jusqu'au 30 juin 2019 de leur renonciation à leur droit de résilier par anticipation le contrat de financement existant, ainsi que le report à cette même date des échéances de remboursement dues au 31 décembre 2018 et au 31 mars 2019.

Dans le cadre de la mise à jour des prévisions du groupe, un besoin prévisionnel complémentaire de trésorerie a été identifié pour l'année 2019. Les différentes hypothèses sous-tendant ce montant sont en cours de revue. Dans ce contexte, le montant de 27 millions d'euros sur base duquel les discussions avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand étaient en cours, n'est plus adapté.

Recylex explique ce besoin prévisionnel de trésorerie complémentaire par plusieurs facteurs. Les principales causes sont la baisse des cours du zinc et du plomb, la détérioration significative des conditions commerciales, en particulier dans le segment du Zinc et la marche de la fonderie de plomb de Weser-Metall GmbH, dont l'augmentation du taux d'utilisation n'a pas été aussi rapide qu'attendu et dont le taux d'enfournement reste insuffisant par rapport aux prévisions initialement établies dans le cadre du financement en cours de discussion.

Dans l'attente de la position des partenaires financiers compte tenu de ce besoin complémentaire, le financement-relais octroyé par Glencore International AG sera maintenu jusqu'au 30 juin 2019 et son montant a été augmenté à hauteur de 4,3 millions d'euros (portant son montant global à 21,3 millions d'euros) correspondant aux besoins prévisionnels de trésorerie du sous-groupe allemand jusqu'à cette date.

Le PDG Sebastian Rudow a indiqué : "les discussions avec nos partenaires financiers se poursuivent. Malgré les retards, des améliorations techniques sont constatées au niveau de la fonderie de plomb du Groupe. Notre projet de réorganisation étant en cours, nous avons besoin de temps et restons concentrés sur nos objectifs".

Le 23 mai 2019, le Tribunal de l'Union européenne a par ailleurs rejeté l'appel formé par les sociétés concernées du groupe à l'encontre de la décision de la Commission européenne du 8 février 2017 leur ayant infligé une amende à hauteur de 26,7 millions d'euros et pour laquelle un plan de paiement, accepté en 2018, est en cours d'exécution. Recylex examine avec ses conseils l'opportunité de former un pourvoi devant la Cour de Justice de l'Union européenne à l'encontre de cette décision, limité aux questions de droit, dans un délai de deux mois à compter de sa notification.

La cotation de l'action Recylex reprendra le lundi 27 mai 2019 à l'ouverture de la bourse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.