Recylex : renoue avec les bénéfices en 2017 mais reste lourdement endetté

Recylex : renoue avec les bénéfices en 2017 mais reste lourdement endetté
Recyclage de batteries

Boursier.com, publié le dimanche 15 avril 2018 à 18h55

Pour 2017, le chiffre d'affaires du Groupe Recylex atteint 450,3 millions d'euros, en forte progression de +18% par rapport à 2016. Le chiffre d'affaires retraité 207 a atteint 476,5 ME, en progression de +19% par rapport à 2016.

Le résultat opérationnel courant en normes IFRS est de 14,5 ME, en forte progression par rapport à un résultat à l'équilibre en 2016. Le ROC retraité s'élève à 25 ME (9 ME en 2016), soit une amélioration du même ordre que celle en normes IFRS.

Le résultat net de l'exercice 2017 affiche un bénéfice net de 18 ME (-10,1 ME en 2017).

Eléments financiers

Les flux de trésorerie sur opérations courantes générées par les activités industrielles du Groupe sont restés positifs à 0,9 ME (10,8 ME en 2016). Ce repli s'explique essentiellement par la forte hausse de 23 ME du besoin en fonds de roulement liée à la croissance de l'activité en 2017. La situation nette de trésorerie du Groupe, après déduction des lignes de crédit utilisées, est de -9,5 ME au 31 décembre 2017 (-7 ME au 31 décembre 2016).

Les capitaux propres consolidés au 31 décembre 2017 s'établissent à -4,2 ME en forte amélioration de 26,5 ME par rapport à -31 ME au 31 décembre 2016. L'endettement financier net du Groupe a atteint 93,1 ME au 31 décembre 2017 (27,1 ME au 31 décembre 2016). La dette financière consolidée à plus de 5 ans s'élève à 46,6 ME au 31 décembre 2017. Les lignes de crédit disponibles s'élevaient à 15 ME à fin 2017 (13,2 ME au 31 décembre 2016,) et ont été utilisées dans leur intégralité.

Perspectives

Les résultats du Groupe Recylex ont enregistré une forte amélioration en 2017. Si la forte hausse des cours des métaux a été un atout majeur, il faut constater que les niveaux élevés de production ont largement permis de compenser les grands arrêts de maintenance des segments Plomb et Zinc. Dans des conditions difficiles le segment Plastiques a bien résisté, particulièrement en France, et le Segment Métaux Spéciaux a réduit significativement sa perte. Cette bonne performance globale en 2017 témoigne véritablement d'une étape importante de notre redressement, de la force de son ancrage dans l'économie circulaire en Europe et de l'engagement des équipes tout au long de l'année. En parallèle, si l'endettement du Groupe augmente de manière significative, c'est avant tout pour construire l'avenir, commente Sebastian Rudow, Président-Directeur Général du groupe Recylex.

Recylex doit aujourd'hui faire preuve d'audace et de convictions pour se renouveler, améliorer ses performances et se développer. La mise en service du four de réduction en Allemagne, prévue à la fin du premier semestre 2018, sera un point d'orgue du renouveau industriel du Groupe. Demain, portées par ce nouvel enthousiasme, toutes les équipes auront pour missions de poursuivre cette formidable marche en avant et de contribuer à encore moderniser le Groupe, conclut Sebastian Rudow

Vos réactions doivent respecter nos CGU.