Renault accélère dans l'électrique

Renault accélère dans l'électrique
Renault Kangoo ZE

Boursier.com, publié le mercredi 09 juin 2021 à 11h55

Renault vient d'annoncer la signature d'un accord social et la création de Renault Electricity, pôle industriel électrique du Nord de la France. Ainsi, le constructeur au losange et les organisations syndicales représentatives ont signé un accord donnant naissance à Renault ElectriCity, nouvelle entité juridique regroupant les sites du nord de la France : Douai, Maubeuge et Ruitz. Avec une ambition de 400.000 véhicules par an, Renault ElectriCity sera le centre de production de véhicules électriques "le plus important et compétitif d'Europe", ambitionne Renault. Renault ElectriCity contribuera à la création de 700 emplois directs répartis entre les différents sites à horizon 2025 et d'un pôle universitaire et de formation.

Renault vient d'annoncer la signature d'un accord social et la création de Renault Electricity, pôle industriel électrique du Nord de la France. Ainsi, le constructeur au losange et les organisations syndicales représentatives ont signé un accord donnant naissance à Renault ElectriCity, nouvelle entité juridique regroupant les sites du nord de la France : Douai, Maubeuge et Ruitz. Avec une ambition de 400.000 véhicules par an, Renault ElectriCity sera le centre de production de véhicules électriques "le plus important et compétitif d'Europe", ambitionne Renault. Renault ElectriCity contribuera à la création de 700 emplois directs répartis entre les différents sites à horizon 2025 et d'un pôle universitaire et de formation.

Dans le cadre du plan stratégique Renaulution, Renault et les organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO et SUD) ont signé un accord pour l'avenir des sites Renault dans les Hauts-de-France. Cet accord donne naissance à Renault ElectriCity : l'entité juridique détenue à 100% par Renault SAS et regroupant les sites industriels de Douai, Maubeuge et Ruitz, soit près de 5.000 salariés au total.

En créant cette entité, Renault Group ambitionne de faire de ces usines l'unité de production la plus compétitive et la plus performante de véhicules électriques en Europe avec 400.000 véhicules produits pa an à horizon 2025. Avec cet accord, Renault se fixe trois objectifs majeurs. Il s'agit de permettre le déploiement d'un projet industriel robuste et cohérent pour l'ensemble des usines du Pôle, d'atteindre l'excellence opérationnelle en s'appuyant sur un modèle managérial et social, ainsi que sur la modernisation des sites de production, et de développer l'attractivité du Pôle Industriel Nord afin de construire une infrastructure des composants clés du véhicule électrique.

Pour accompagner ce projet industriel ambitieux, Renault prévoit la création de 700 emplois en CDI entre 2022 et fin 2024, avec 350 embauches sur le site de Maubeuge et 350 embauches réparties sur les sites de Douai et Ruitz. Ces recrutements s'inscriront dans le cadre de démarches partagées avec les missions locales pour l'emploi, Pôle Emploi et l'ensemble des parties prenantes du territoire.

"La région Hauts-de-France a les atouts nécessaires pour devenir la référence européenne en matière de savoir faire et de production sur toute la chaine de valeur de la voiture électrique. En lien avec ses fonctions R&D, Renault Group nouera des partenariats avec des universités, en vue de mettre en place des dispositifs de formation adaptés à l'évolution du marché automobile et contribuera à des travaux de recherche", ajoute le constructeur.

Renault participera également à des démarches d'innovation en partenariat avec des start-up et des entités spécialisées pour accompagner les évolutions futures du monde automobile en participant à des démarches de type 'Incubateur'.

Enfin, la proximité des partenaires du groupe constituant une condition de réussite, Renault travaillera à démontrer les avantages d'une implantation à proximité de ses usines, tant pour le projet d'usine de batterie que pour d'autres partenaires produisant les composants d'un véhicule électrique.

Concernant Douai, l'usine produira dès 2021 son premier véhicule électrique, Mégane E-Vision sur la nouvelle plateforme modulaire CMF-EV de l'Alliance. Sur cette même plateforme, Douai se verra affecter un nouveau véhicule du segment C. Une nouvelle plateforme électrique dédiée à l'industrialisation de véhicules du segment B sera installée. A propos de Maubeuge, pionnier et leader sur le segment des fourgonnettes électriques en Europe depuis 10 ans avec Kangoo électrique, le site fabrique Nouveau Kangoo, Nouveau Kangoo Van pour Renault et ses partenaires Mercedes et Nissan et produira en 2022 Nouveau Kangoo E-Tech Electrique. En complément, l'usine se verra affecter d'autres variantes de Nouveau Kangoo. A Ruitz, l'usine accueillera une nouvelle activité de fabrication de composants électriques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.