Renault : aucune nationalisation à l'ordre du jour selon Senard

Renault : aucune nationalisation à l'ordre du jour selon Senard©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 11 juin 2020 à 13h25

Renault rechute de 7,3% à 23 euros, emporté par la baisse généralisée des marchés et le retour des craintes entourant la reprise économique à travers le monde. Quelques jours après la confirmation de l'obtention d'un prêt garanti par l'Etat de 5 milliards d'euros, Jean-Dominique Senard a réitéré le fait qu'une nationalisation du constructeur n'est pas à l'ordre du jour. "J'ai dit que ça ne me paraissait pas à l'ordre du jour. Je n'ai rien contre l'Etat, je dis simplement que ce n'est pas utile de dépenser l'argent des contribuables et de l'investir dans une entreprise qui devrait trouver ses propres forces et générer sa propre trésorerie", a affirmé le président de Renault lors d'une audition à l'Assemblée nationale.

Les relations avec Nissan se sont améliorées, a également souligné le dirigeant, tout en indiquant que le nouveau plan stratégique de Renault, y compris sur les marques, pourrait être dévoilé à la fin de l'année ou au début de 2021. Mais selon Jean-Dominique Senard, la firme doit agir rapidement sur son plan de redressement pour faire face à une concurrence "féroce", notamment chinoise dans l'électrique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.