Renault creuse ses pertes après la déclaration de Carlos Ghosn

Renault creuse ses pertes après la déclaration de Carlos Ghosn
Carlos Ghosn PDG Renault Nissan

Boursier.com, publié le mercredi 23 mai 2018 à 11h06

Dans un marché désormais bien baissier, Renault sous-performe, en repli de près de 3% à 89,3 euros. Le titre du constructeur automobile a creusé ses pertes après que Carlos Ghosn eut indiqué ne pas s'attendre à ce qu'une fusion entre Renault et Nissan ait lieu cette année ou l'année prochaine car le travail visant à assurer la pérennité de l'alliance au-delà de la génération actuelle de dirigeants doit aussi respecter l'identité de chaque partenaire. Prié de dire, lors du sommet "Sooner than you think" sur les technologies organisé par Bloomberg, si 2018 ou 2019 verra la naissance un Renault-Nissan fusionné et coté sur une seule place financière, le PDG de Renault-Nissan a répondu: "Non, je ne pense pas que vous allez voir cela cette année ou la prochaine".

"Comment maintenir la durabilité du système (de l'alliance), l'intégration de toutes ces entreprises, avec les fortes identités, et en même temps (avoir) un système qui ne préoccupe pas certains actionnaires, qui se disent que ça va s'arrêter quand (...) les fondateurs ou les leaders actuels seront partis, est une question fondamentale", a ajouté Carlos Ghosn. "Je ne pense pas que cela va être réglé en un an, je ne pense pas que c'est un sujet pour le court terme, mais c'est quelque chose sur lequel nous devons apporter une solution".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU