Renault domine le palmarès trimestriel à Paris, Sodexo coule

Renault domine le palmarès trimestriel à Paris, Sodexo coule
Renault Captur teaser

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 06h47

Le bilan 2018 du CAC40 est (très) négatif à l'issue du premier trimestre. En mars, le principal indice parisien a perdu -2,88%, c'est-à-dire 153 points, pour redescendre à 5167,30 points alors qu'il avait terminé l'année 2017 à 5312,56 points. Ce -2,88% fait suite à un -2,94% en février. De quoi gommer largement le +3,19% de janvier. Au final, le premier trimestre se solde par un -2,73%, la plus mauvaise performance de l'indice depuis le second trimestre 2016.

Dans le détail, 12 des 40 valeurs de l'indice ont progressé cet hiver. Entre début janvier et fin mars, l'industrie était à l'honneur avec un podium constitué de Renault (+17,4%), Peugeot (+15,3%) et Airbus (+13%). Le premier a profité des rumeurs de simplification de l'organisation avec Nissan tandis que les deux autres ont bénéficié de solides résultats 2017, qui ont masqué les défis auxquels ils sont confrontés, l'intégration d'Opel pour PSA et le règlement des soucis de l'A400M et de la montée en cadence des A320neo pour l'avionneur. La quatrième performance 2018 du CAC40 est une bancaire, Société Générale, dont le titre a progressé de 2,6% après des résultats prometteurs. Pernod Ricard, Capgemini, AccorHotels, LVMH, Schneider, Michelin, Total et Safran sont les autres dossiers qui ont affiché un parcours positif au premier trimestre, sur des gains allant de 2,5 à 0,08%. A la baisse, Sodexo a lancé l'avertissement de trop la semaine dernière. Le titre a perdu plus du quart de sa valeur (26,9%) sur le trimestre. Les perspectives très décevantes dépeintes pour 2018 par Valeo ont entraîné le titre en baisse de -13,9%, tandis qu'Axa (-12,7%) paie au prix fort une acquisition de XL Group jugée dispendieuse par le marché. Unibail-Rodamco, Veolia, Sanofi, TechnipFMC et Atos ont toutes perdu entre 11,6 et 8%.

Sur le SBF120, le bilan est un peu meilleur avec un indice qui limite ses pertes à -2,44% sur le trimestre. Les stars s'appellent SoLocal (+38,6%), Ipsen (+26,7%) et Dassault Systèmes (+24,6%). A l'inverse, Technicolor a sombré de plus de 52% après des résultats dégradés et un nouvel avertissement, tandis qu'Air France KLM (-33,7%) rentre dans le rang et paie au prix fort son titre de plus forte progression de l'année 2017 en bourse.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU