Renault entre au Pakistan avec Al-Futtaim

Renault entre au Pakistan avec Al-Futtaim

Renault Captur teaser

Boursier.com, publié le lundi 20 novembre 2017 à 11h44

Renault a scellé aujourd'hui un contrat-cadre avec Al-Futtaim pour assembler et distribuer des véhicules de la marque européenne au Pakistan. Cette collaboration va permettre au constructeur d'entrer sur un nouveau marché, dans un pays qui compte plus de 200 millions d'habitants.

Al-Futtaim, un conglomérat de Dubaï, vient de créer une filiale locale, Al-Futtaim Automotive Pakistan, qui se chargera de créer une nouvelle usine de fabrication et d'assemblage près de Karachi. Les travaux de l'usine, qui répondre aux standards Renault, devrait débuter au premier trimestre 2018. Les premières ventes de véhicules auront lieu en 2019. La mise en oeuvre du projet reste soumise à des autorisations réglementaires usuelles. Le groupe français n'a pas détaillé les modèles de véhicules concernés, mais a parlé de "ses derniers modèles".

 
1 commentaire - Renault entre au Pakistan avec Al-Futtaim
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug .....


    référence à l'article :

    Olivier Rouquan : « Il y a un doute sur la capacité d'En marche à tenir sa promesse de régénération démocratique »
    Statut : refusé
    Il y a 13 minutes
    le 20 11 2017 à 10 30

    ca va bien au delà de ça, c'est tout l'édifice actuel qui est construit sur autre chose que la Démocratie.

    Quelques exemples pour illustrer le propos : Les Français n'ont pas voulu de LE MAIRE, Macrfon l'impose !
    Les Français n'ont pas voulu de JUPPE Macron tente de l'imposer,

    Les français sont appelés à critiquer l'élection du représentant des Républicains car il refuserait de se confronter devant des journalistes fonctionnaires de l'audiovisuel piblic à ses collègues...et non seulement le représentant de LREM est seul à se présenter mais de plus on nous explique aujourd'hui qu'il est normal qu'il reste ministre pour toucher un salaire puisque LREM ne veut le payer ;

    Et si ce n'est suffisant pour comprendre le sens que donne Macron au mot démocratie, il suffira d'interroger les démissionnaires de LREM, ils ont certainement des choses à dire, mais comme pour le reste l'audiovisuel en mal de subventions va bien se garder de faire " des compléments d'enquêtes"

    et on pourra bien entendu ajouter la censure qui sévit : un journaliste Suisse plcé en garde à vue car il indiquait que les Alpes semblaient être une passoire en terme d'immigration,

    Mais s'il faut d'autre exemple : il suffit de demander à orange de les apporter !

    avatar
    boz73 -

    Rien à voir avec le sujet du jour, donc au bac ce serait un "zéro pointé"

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]