Renault : Fiat Chrysler aurait retiré son offre! (Wall Street Journal')

Renault : Fiat Chrysler aurait retiré son offre! (Wall Street Journal')
Renault Laguna Latitude

Boursier.com, publié le jeudi 06 juin 2019 à 01h15

Le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles (FCA) aurait retiré son offre de fusion faite à Renault, selon le 'Wall Street Journal'. Cette information, publiée tard mercredi soir, a fait chuter le cours de FCA de 4,6% dans les cotations post-séance à Wall Street.

Selon le 'WSJ', l'allié japonais de Renault, Nissan Motor, actionnaire à 15% du constructeur automobile français, aurait refusé de soutenir l'opération, faisant capoter le projet.

Plus tôt dans la soirée, des sources citées par 'Reuters' avaient indiqué que le conseil d'administration de Renault, réuni mercredi soir pour la 2ème fois en 24 heures, avait trouvé un accord provisoire avec l'Etat français sur les termes du projet de fusion.

Selon deux sources citées par 'Reuters', l'Etat français, principal actionnaire de Renault avec une participation de 15%, a bataillé pour renforcer son influence sur l'entité qui naîtra de la fusion, pour obtenir davantage de garanties sur l'emploi et pour améliorer les termes de la proposition de FCA pour les actionnaires de Renault, en échange de son feu vert à une opération à 30 milliards d'euros qui doit donner naissance au troisième groupe automobile mondial.

Paris exigerait notamment des garanties contre tout déséquilibre dans la gouvernance, qui ferait à long terme courir le risque de voir la marque au losange passer sous pavillon italien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.