Renault, Ghosn parti pour rester

Renault, Ghosn parti pour rester
Carlos Ghosn PDG de Renault Nissan

Boursier.com, publié le vendredi 02 février 2018 à 07h36

Carlos Ghosn devrait rester au volant de Renault. Le conseil d'administration qui se réunira le 15 février devrait proposer de reconduire le dirigeant, croit savoir 'Le Figaro', qui cite des sources concordantes. Même l'Etat serait favorable à ce schéma, qui doit permettre de renforcer l'alliance avec Nissan et Mitsubishi, devenue en 2017 numéro un mondial pour les ventes de véhicules neufs, légèrement devant le groupe Volkswagen. Ghosn devrait bénéficier d'un bras droit en tant que numéro deux chez Renault, lequel serait plutôt choisi en interne, selon les rumeurs, et de nationalité française. Il aura le titre de directeur général délégué ou de "COO" (chief operating officer).

Ghosn avait pris la présidence du groupe en 2005, engageant une modification en profondeur de l'industriel et créant une puissante alliance mondiale. La crise financière avait jeté le titre à moins de 11 euros en bourse en 2009. Il est remonté depuis jusqu'à flirter avec les 100 euros en 2015, avant de redescendre autour de 90 euros actuellement. Le dirigeant a fortement contribué à moderniser le constructeur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU