Renault : l'Etat restera 'très vigilant' selon Bruno Le Maire

Renault : l'Etat restera 'très vigilant' selon Bruno Le Maire©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 18 février 2020 à 10h07

Le gouvernement suit de très près le dossier Renault. Alors que le constructeur a indiqué la semaine passée n'avoir aucun tabou et ne rien exclure après être tombé dans le rouge en 2019, Bruno Le Maire a déclaré ce matin que l'Etat restera "très vigilant" sur la stratégie de réduction de coûts du groupe automobile : "l'Etat jouera son rôle d'actionnaire de Renault pour s'assurer que les choix qui seront faits n'iront pas à l'encontre des emplois et des usines en France".

Le Ministre de l'Economie et des Finances a précisé à des journalistes à Bruxelles avoir discuté dimanche du plan industriel de Renault lors d'un appel téléphonique avec le président Jean-Dominique Senard. Ce "dialogue" va se poursuivre, a ajouté M.Le Maire, reconnaissant les besoins d'adaptation de Renault pour faire face aux nouveaux défis. Mais il a déclaré que les changements devraient prendre en compte les intérêts à long terme de Renault en France.

Pendant ce temps, le titre abandonne encore près de 5% à 31,4 euros en matinée sur le marché parisien, au plus bas depuis l'été 2012.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.