Renault : le titre recule

Renault : le titre recule©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 juillet 2020 à 15h33

Malgré des immatriculations de voitures neuves en France qui ont progressé de 1,24% en juin, à 233.818 unités, marquant leur première hausse en rythme annuel depuis le début de l'année, le secteur automobile est en baisse en bourse ce mercredi, à l'image de Renault qui redonne 3,2% à 21,85 euros.

Ce léger sursaut des immatriculations n'empêche pas le marché français il est vrai d'afficher une baisse spectaculaire de 38,63% depuis le 1er janvier avec 715.802 immatriculations.
Sur le mois de juin, le groupe Renault a fait malgré tout bonne figure avec un sursaut de 6,51% de ses ventes, alors que PSA a, au contraire, vu ses ventes reculer de 9,14%.
Du côté des constructeur étrangers, Volkswagen (-7,74%) et Fiat Chrysler (-39,7%) ont aussi souffert alors que Toyota (+16,66%), BMW (+37,55%) et Daimler (+33,98%) ont bien rebondi...

Parmi les derniers avis de brokers, Commerzbank a rehaussé son cours cible sur Renault de 19 à 22 euros, tout en conseillant de 'conserver' et Goldman Sachs a symboliquement ajusté sa cible de 30 à 29 euros en restant à 'acheter'.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.