Renault n'absorbera pas Nissan ou Mitsubishi selon Carlos Ghosn

Renault n'absorbera pas Nissan ou Mitsubishi selon Carlos Ghosn
Ghosn Carlos Renault Nissan PDG

Boursier.com, publié le vendredi 22 juin 2018 à 16h05

En pleine réflexion sur l'alliance qu'il a lui-même construite, Carlos Ghosn ne voit pas Renault absorber Nissan ou Mitsubishi. Lors de l'assemblée générale de ce dernier au Japon, le grand patron de Renault a affirmé: "Quiconque demandera à ce que Nissan et Mitsubishi deviennent des filiales à 100% de Renault a zéro chance de parvenir à ses fins".

L'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, devenue l'an dernier le premier groupe automobile mondial par les ventes de voitures, explore actuellement les moyens de renforcer ses liens pour garantir que l'édifice survive à son principal architecte. Actuellement PDG de Renault et de l'alliance, et président de Nissan et de Mitsubishi, Carlos Ghosn, 64 ans, a promis de mettre à profit le nouveau mandat de quatre ans qu'il a obtenu à la tête de Renault la semaine dernière pour avancer dans cette voie. Il a assuré, en marge de l'AG du groupe au losange, que la réflexion avait déjà bien progressé et que des propositions seraient faites aux principaux actionnaires de l'alliance au début de son nouveau mandat.

"Des solutions seront trouvées", a également déclaré C.Ghosn ce vendredi. "Nous ne croyons pas qu'une entreprise qui domine les autres soit quelque chose de durable".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU