Renault-Nissan accélère la convergence avec Mitsubishi

Renault-Nissan accélère la convergence avec Mitsubishi©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 mars 2018 à 09h22

L'alliance Renault Nissan Mitsubishi a enclenché une vitesse supérieure pour renforcer la convergence entre ses différentes marques. Dans le cadre du projet 2022 de l'organisation, plusieurs chantiers ont été lancés, a-t-elle fait savoir ce matin, dont l'ingénierie, la fabrication, les achats, la qualité, l'après-vente et le développement économique. Ils sont destinés à favoriser la réalisation des objectifs du plan, c'est-à-dire 10 milliards d'euros de synergies annuelles et 14 millions de véhicules vendus à l'horizon 2020, contre 5 milliards d'euros de synergies en 2016 et 10,6 millions de voitures écoulés en 2017.

Début de la convergence dans un mois

Les décisions qui ont été prises aujourd'hui passent notamment par la désignation de directeurs de projets dans chacun des domaines précités. Une nouvelle structure organisationnelle sera proposée, puis soumise aux représentants du personnel et aux organismes décisionnaires de Renault, Nissan et Mitsubishi. À l'issue de ce processus, qui devrait être relativement bref, la mise en oeuvre du plan de convergence sera lancée, le 1er avril prochain, explique l'Alliance. Les premières manifestations concrètes seront le rattachement de Mitsubishi aux organisations achat, développement économique et qualité dès le mois d'avril 2018. L'intégration de l'ingénierie, la fabrication, la logistique et l'après-vente se fera progressivement en 2019, avec pour objectif une intégration totale par la suite.

Neuf millions de véhicules sur quatre plateformes communes devraient être produits pendant la durée du plan, indique l'Alliance, contre 2 millions sur deux plateformes en 2016. Pendant la durée du plan, l'utilisation accrue des architectures véhicules partagées permettra aux entreprises membres de l'Alliance de produire neuf millions de véhicules sur quatre plateformes communes, contre deux millions de véhicules sur deux plateformes en 2016. Les motorisations partagées représenteront environ trois-quarts des ventes, contre un tiers en 2016. L'organisation prévoit toujours de lancer douze nouveaux modèles 100% électriques d'ici 2022. Pendant la durée du plan, le trio lancera 40 véhicules dotés de différents niveaux d'autonomie, allant jusqu'à l'autonomie complète.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU