Renault : passe en 'junk bond' chez S&P

Renault : passe en 'junk bond' chez S&P
Nouveau Koleos

Boursier.com, publié le jeudi 09 avril 2020 à 12h15

Après Fitch, S&P Global Ratings dégrade à son tour la note crédit de Renault en catégorie 'spéculative'. L'agence anticipe une baisse des ventes automobiles mondiales d'environ 15% en 2020, suivie d'une reprise de 6 à 8% en 2021. Le constructeur automobile dispose d'une importante réserve de liquidités et peut, selon elle, compter sur des garanties de l'État français. Il n'en reste pas moins que les bénéfices, la génération de cash-flow libre et la situation financière du groupe s'affaibliront sensiblement en 2020, après une année 2019 déjà difficile.

Dans ces conditions, S&P abaisse de 'BBB-' à 'BB+' la note crédit long terme avec une perspective qui reste 'négative'. Cette dernière reflète le degré élevé d'incertitude concernant l'impact économique de la pandémie, ses implications sur les ventes automobiles mondiales et la manière dont elle pourrait affecter la performance de Renault et sa capacité à gérer la baisse attendue des bénéfices, les sorties de trésorerie et les objectifs en matière d'émissions de CO2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.