Renault pénalisé par l'avertissement de Nissan

Renault pénalisé par l'avertissement de Nissan
Nouvelle Renault Zoe

Boursier.com, publié le mardi 12 février 2019 à 09h48

Renault perd du terrain en début de séance à Paris, plombé par l'avertissement de Nissan. Le partenaire nippon du constructeur au losange a revu à la baisse ses objectifs annuels ainsi que ses projections de ventes de véhicules, évoquant notamment un affaiblissement anticipé du yen par rapport au dollar.

Le groupe japonais anticipe désormais un bénéfice opérationnel de 450 milliards de yens, contre 540 MdsY auparavant et 521 MdsY de consensus, pour des ventes de 11.600 MdsY (12.000 MdsY précédemment). Le résultat net est attendu à 410 MdsY contre 500 MdsY précédemment. Le constructeur table désormais sur la vente de 5,6 millions de véhicules sur l'exercice, contre 5,925 millions visés jusqu'ici, après avoir réduit ses prévisions pour tous ses principaux marchés, y compris la Chine, les États-Unis, l'Europe et le Japon.

Nissan a par ailleurs enregistré une charge de 9,232 MdsY (74 ME) au titre de salaires et d'émoluments supplémentaires qui n'avaient pas été pris en compte au cours des exercices précédents. Cette somme correspond au total que Carlos Ghosn aurait sous-déclaré en termes de salaires sur la période 2010-2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.