Renault : secoué après le nouvel avertissement de Nissan

Renault : secoué après le nouvel avertissement de Nissan
Mégane restylée 2012

Boursier.com, publié le mercredi 24 avril 2019 à 09h09

Renault pique du nez à l'ouverture (-3,2% à 60,7 euros), plombé par son partenaire Nissan. Le constructeur japonais a une nouvelle fois revu à la baisse ses prévisions de résultats pour l'exercice en cours, en raison d'un environnement opérationnel défavorable, de coûts plus élevés liés aux garanties couvrant certains véhicules aux États-Unis, et de l'impact des récentes problèmes de l'entreprise sur les ventes. Nissan vise désormais, sur l'exercice clos fin mars, un profit opérationnel de 318 MdsY (2,8 Mds$) contre un bénéfice de 450 MdsY précédemment. Les revenus sont toujours attendus à environ 11.600 MdsY.

Nissan, qui doit annoncer ses résultats annuels le 14 mai, a notamment du mal à revoir sa politique d'offres promotionnelles pour vendre ses modèles aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.