Renault : un discours confiant

Renault : un discours confiant
Nouveau Dacia Duster 2017

Boursier.com, publié le mercredi 17 janvier 2018 à 17h32

Renault termine la séance sous les 90 euros ce mercredi, à 89,63 euros, alors que le groupe automobile a fait bien mieux que le marché en 2017. Le constructeur a en effet écoulé 3,76 millions de véhicules l'année dernière, soit 8,5% de plus qu'en 2016, alors que le marché mondial, dans le même temps, a limité ses gains à 2,3%.

Oddo reste à l'achat sur la valeur en visant un cours de 115 euros, en parlant de discours confiant et en évoquant un atterrissage en douceur avec une forte discipline sur le pricig et le mix / canaux de distribution. Le discours est confiant sur 2018 avec une évolution attendue de +2,5% du marché mondial avec +1% en Europe (dont +1% / France), +5% au Brésil, +10% en Russie, +5% en Chine et +5% en Inde.

Stratégie de renouvellement

Pour le groupe dirigé par Carlos Ghosn, c'est la 5ème année consécutive de croissance des ventes, ce qui lui permet de hisser sa part de marché mondiale à 4%, après 3,8% un an avant. Le périmètre comprend Renault (2,67 millions d'immatriculations), Dacia (0,655 million), Lada (0,335 million) et Samsung Motors (0,1 million). Le constructeur coréen est la seule des quatre marques à voir ses immatriculations reculer. "Notre stratégie de renouvellement de la gamme et d'expansion géographique continue à porter ses fruits", s'est réjoui Thierry Koskas, le directeur commercial du groupe.

Cette année, le groupe français table sur une croissance de 2,5% du marché mondial, légèrement supérieure à celle de 2017. Le marché européen sera en revanche plus calme, avec une hausse de 1% anticipée, notamment en France. Le management espère en revanche une reprise du Brésil (+5%) et un marché russe dynamique (+10%). La Chine devrait croître de 5%, et l'Inde de 6%. Il ne fournit pas de prévision chiffrée pour la performance de Renault, mais évoque une poursuite de la croissance, tirée par l'international...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU