Renault va rejoindre PSA et Total dans l'"Airbus des batteries"

Renault va rejoindre PSA et Total dans l'"Airbus des batteries"©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 mai 2020 à 20h42

Le constructeur automobile français Renault va rentrer au capital de la co-entreprise annoncée en janvier par Total et PSA Groupe pour la production de batteries pour véhicules électriques, a annoncé mardi Emmanuel Macron à l'occasion de la présentation de son plan de relance de l'automobile en France.

"Renault a acté ce matin sa décision de rejoindre le programme européen de batteries électriques", a ainsi déclaré le chef de l'Etat français à l'issue d'une visite de l'usine de l'équipementier Valeo à Etaples (Pas-de-Calais).

Renault, a poursuivi Emmanuel Macron, a par ailleurs décidé de "développer le nouveau moteur électrique de l'alliance à Cléon (Haute Normandie), projet initialement prévu en Asie".

Le projet franco-allemand d'"Airbus des batteries" est né en décembre 2018 et sa première étape a été la création en janvier 2020 d'une coentreprise ACC (Automotive Cells Company), formée par Total, via sa filiale Saft, et PSA Groupe (dont fait partie l'allemand Opel). La société ACC, qui a reçu en février dernier le feu vert de la commission européenne, a pour objectif de produire des batteries pour un million de véhicules par an en Europe, soit près 10 à 15% du marché, d'ici à 2030.

L'ensemble de ce programme nécessitera près de 5 milliards d'euros d'investissements, dont 1,3 MdE sera apporté par les gouvernements français, allemand, et d'autres pays de l'Union européenne dans le cadre d'un "projet prioritaire d'intérêt européen".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.