Rexel : le résultat net ressort à 100,8 ME au S1 2018, en hausse de 4,2%

Rexel : le résultat net ressort à 100,8 ME au S1 2018, en hausse de 4,2%©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 31 juillet 2018 à 07h49

Au 2ème trimestre, les ventes de Rexel ont progressé de 1% en données publiées (retraitées de l'impact IFRS 9 & 15) et une hausse de 5,1% en données comparables et à nombre de jours constant, reflétant une amélioration de la tendance des ventes dans les trois zones géographiques. Au 2ème trimestre, Rexel a ainsi enregistré des ventes de 3.373,6 ME.
Au 1er semestre, le groupe a enregistré au global des ventes de 6.555,8 millions d'euros, en baisse de 1,6% en données publiées. En données comparables et à nombre de jours constant, les ventes progressent de 4,5%, incluant un effet favorable de 0,8% lié aux variations du prix des câbles à base de cuivre.

Le recul de 1,6% des ventes en données publiées inclut :
Un effet de change négatif de 317,3 ME (-4,8% des ventes du S1 2017), principalement lié à la dépréciation du franc suisse et des dollars américain, australien et canadien contre l`euro;
Un effet négatif net des variations de périmètre de consolidation de 57 ME (-0,9% des ventes de l`année dernière), principalement dû à la cession de l`Asie du Sud Est ;
Un effet calendaire négatif de 0,3%.

La marge d'EBITA ajusté a augmenté de 20 points de base à 4,8% du chiffre d'affaires, reflétant :
-une détérioration de la marge d'EBITA ajusté en Europe à 5,7% des ventes, en baisse de 3 bps,
-une marge d'EBITA ajusté en hausse de 70 bps en Amérique du Nord à 4,5% des ventes et,
-une amélioration de la marge d'EBITA ajusté en Asie-Pacifique à 2,0% des ventes, en hausse de 60 bps.

Au 2ème trimestre, l'EBITA publié s'est élevé à 161,5 ME (incluant un effet non-récurrent du cuivre positif de 0,5 ME), en hausse de 9,7% d'une année sur l'autre.
Au 1er semestre, la marge brute s'est stabilisée à 24,8% du chiffre d'affaires, grâce à l'Amérique du Nord (+50 points de base à 23%) compensant la détérioration en Europe (-18 bps à 27,1%) et en Asie-Pacifique (-24 bps à 18,1%).
Les opex (amortissements inclus) ont augmenté de 5 points de base à 20,4% des ventes.
En conséquence, l'EBITA ajusté s'est établi à 288,2 ME, en hausse de +3,1% à 4,4% du chiffre d`affaires, globalement stable (baisse de 5 bps par rapport à l'année précédente).
L'EBITA publié s'est élevé à 287 ME (incluant un effet non récurrent du cuivre négatif de 1,3 ME), en baisse de 1,8% d'une année sur l`autre.

Résultat net

Le Résultat net ressort à 100,8 ME au S1 2018, en hausse de 4,2%.
Résultat net récurrent s'inscrit en progression de 13% à 157,7 ME au S1 2018. Le bénéfice d`exploitation du S1 2018 s'est établi à 217,9 ME, contre 232,5 ME au S1 2017.
L'impôt sur le revenu a représenté une charge de 66,9 ME au S1 2018 (contre 72,8 ME au S1 2017), en baisse de 8,1%, reflétant une baisse du taux d`impôt (39,9% vs 43% au S1 2017) suite à l'adoption de la réforme fiscale américaine.

Le résultat net récurrent s`est élevé à 157,7 ME au S1 2018, en hausse de 13% par rapport à l`année précédente.
Le Free cash-flow avant intérêts et impôts positif est de 17,8 ME au 1er semestre. La Dette financière nette s'est réduite de 8% au 30 juin 2018

Programme de cession

"A la suite d`analyses dans l'ensemble de nos pays, nous avons mis à jour notre revue stratégique de portefeuille. En conséquence, nous révisons notre objectif de chiffre d`affaires destiné à être cédé à 650 ME, contre 800 ME précédemment. A ce jour, nous avons finalisé la cession de l'équivalent de 530 ME de ventes. La finalisation du programme devrait intervenir avant mi-2019 avec des cessions ou des rationalisations équivalents aux 120 ME restants. Par ailleurs, nous confirmons un impact positif sur la marge d'EBITA de 25 points de base (comparé à l`année 2016), une fois le plan terminé" commente la direction.

Perspectives

"Notre 1er semestre est en ligne avec nos attentes et nous permet de confirmer nos objectifs financiers annuels, tels qu`annoncés en février.
Nous visons, à périmètre et taux de change comparables :
-des ventes en progression à un chiffre et inférieure à 5% (à nombre de jours constant) ;
-une croissance de l'EBITA ajusté d`au moins 5% et inférieure à 10% ;
-la poursuite de l'amélioration du ratio d'endettement (dette nette / EBITDA)" conclut le groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.