Riber : un point sur le tour de table

Riber : un point sur le tour de table©Boursier.com

Boursier.com, publié le dimanche 25 octobre 2020 à 18h48

Par courriers reçus les 16 et 19 octobre à l'AMF, la société SAS ISA Finances, détenue à 100% par M et Mme Raboutet a, déclaré avoir franchi en hausse, le 14 octobre, directement et indirectement, par l'intermédiaire de la société SAS Socodol qu'elle contrôle, les seuils de 15% du capital et des droits de vote de Riber. Elle détient directement et indirectement 3.262.000 actions Riber représentant autant de droits de vote, soit 15,35% du capital et des droits de vote de la société.

Ce franchissement de seuil résulte d'une cession de 350.000 actions Riber de M. et Mme Raboutet au profit de la société SAS ISA Finances.

Le concert constitué de M. et Mme Raboutet, directement et indirectement par l'intermédiaire des sociétés SAS ISA Finances et SAS Socodol qu'ils contrôlent, et des membres de la famille Raboutet n'a quant à lui franchi aucun seuil. Il détient 4.423.400 actions Riber, représentant autant de droits de vote, soit 20,81% du capital et des droits de vote de la société.

En outre, par les mêmes courriers, Mme et M. Raboutet et les sociétés ISA Finances et Sodocol qu'ils contrôlent indiquent notamment que cette acquisition a été totalement financée sur les fonds propres du souscripteur (ISA Finances SAS). Ils n'envisagent pas de prendre le contrôle de la société, mais n'excluent pas de poursuivre l'acquisition d'actions Riber, en fonction de leurs disponibilités, de l'évolution de la société et des conditions de marché, sans toutefois franchir les seuils de 30% du capital et des droits de vote de la société Riber.

Les déclarants ne souhaitent pas mettre en oeuvre de stratégie particulière vis-à-vis de la société. Il est précisé que M. Bernard Raboutet continuera d'exercer son mandat de membre du conseil de surveillance qu'il détient depuis le 26 avril 2016, et qu'aucune autre nomination comme administrateur, membre du directoire ou du conseil de surveillance n'est envisagée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.