Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois
moteur explosé

Boursier.com, publié le lundi 11 juin 2018 à 14h09

Rolls-Royce s'apprêterait à supprimer près de 4.000 emplois, soit 10% de ses effectifs mondiaux. Le motoriste britannique, qui fait face à divers problèmes sur ses moteurs Trent 1000 équipant les 787 de Boeing, devrait voir ses coûts grimper en flèche. Selon les analystes cités par la presse anglo-saxonne, la facture pourrait dépasser la barre du milliard de livres. Les compagnies aériennes, qui ont été obligées de clouer au sol leurs Dreamliners suite à ces ennuis, devraient en effet se retourner contre Rolls-Royce et demander des indemnisations.

Alors que le groupe était jusqu'ici confronté à un problème de longévité touchant uniquement les compresseurs Package C des Trent 1000, la société a découvert le même souci sur un "petit nombre de moteurs package B à longue durée de vie". Rolls-Royce a convenu avec Boeing d'effectuer une inspection ponctuelle de la flotte B afin de mieux comprendre l'ampleur du problème. Le Package B, en service depuis 2012, a été commercialisé en 166 exemplaires.

Déjà engagé dans un vaste plan de restructuration, Rolls-Royce va devoir mettre les bouchées doubles sous peine de devoir revoir son objectif 2018, pour le moment maintenu, de flux de trésorerie disponibles de 450 millions de livres (plus ou moins 100 M£).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.