Rothschild & Co : 88 ME de résultat net semestriel

Rothschild & Co : 88 ME de résultat net semestriel©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 21h36

Au 30 septembre 2017, soit sur le semestre avril-septembre), les revenus de Rothschild & Co se montent 852 millions d'euros en progression de 50 ME (+6%) par rapport au 30 septembre 2016 (802 ME).

Dans le détails, le conseil financier enregistre revenus de 492 ME en baisse de -8% (30 septembre 2016 : 537 ME). Néanmoins, ce résultat constitue la 2e meilleure performance semestrielle (avril - septembre) depuis la crise financière. La Banque privée et gestion d'actifs dégage 247 ME de revenus, en hausse de +37% (30 septembre 2016 : 180 ME), à la faveur principalement de la consolidation du groupe Martin Maurel. Le Capital-investissement et dette privée obtient des revenus de 97 ME en hausse de +34% (30 septembre 2016 : 73 ME) grâce à l'accroissement de la valeur des actifs et à l'augmentation des commissions de gestion. Par rapport aux revenus semestriels moyens des 3 périodes précédentes, la progression est de +28%.

Au final, le Résultat net - part du Groupe, hors éléments exceptionnels, est de 95 ME. Il est en hausse de +36% au 30 septembre 2017 (30 septembre 2016 : 70 ME). Le Résultat net - part du Groupe, y compris éléments exceptionnels, se monte à 88 ME, en hausse de +31% (30 septembre 2016 : 67 ME). Le Bénéfice par action (BPA), hors éléments exceptionnels, est de 1,28 euro (30 septembre 2016 : 1,01 euro). Le BPA, y compris éléments exceptionnels s'établit à 1,18 euro (30 septembre 2016 : 0,97 euro)

L'impact de la variation des taux de change est négatif de 16 ME sur les revenus. Il est positif de 1 ME sur le résultat net - part du Groupe.

"Nous constatons une progression de notre rentabilité dans la durée, ce qui nous conforte dans notre stratégie centrée sur l'investissement dans nos trois métiers, sur le développement de nos compétences et sur la volonté d'offrir la plus haute qualité de service à nos clients. Pour la première fois, nous présentons les résultats de chacun de nos métiers, afin d'offrir une transparence accrue à nos actionnaires", commentent Nigel Higgins et Olivier Pécoux, Managing Partners du Groupe.

Structure financière

Le Groupe Rothschild & Co conserve un important niveau de liquidités. Au 30 septembre 2017, les disponibilités placées auprès des banques centrales et des banques représentaient 46% de l'actif total (48% au 31 mars 2017). Le ratio de fonds propres de base de catégorie 1 est de 18,7% (18,2% au 31 mars 2017), alors que le minimum en application des règles de Bâle III est de 7%. Le ratio de solvabilité global est de 19,5% (19,1% en mars 2017) alors que le minimum en application des règles de Bâle III est de 10,5%.

Perspectives

"Nous attendons pour le dernier trimestre (octobre à décembre 2017) une performance opérationnelle en légère amélioration par rapport à celle constatée au cours des 6 premiers mois", dit le management. Nigel Higgins et Olivier Pécoux ajoutent : "Notre métier de Conseil financier continue de tirer son épingle du jeu, malgré la baisse du nombre d'opérations de M&A finalisées dans le monde. Nous enregistrons une progression sensible du conseil en financement par rapport au même semestre en 2016. En Europe, en particulier, nous conservons notre position de leader, tant dans le conseil en fusions et acquisitions que dans le conseil en financement, où nous restons l'un des plus importants acteurs mondiaux. A cet égard, notre portefeuille de mandats pour cette fin d'année demeure important dans les fusions et acquisitions. L'activité de Banque privée et gestion d'actifs, clairement orientée vers l'amélioration de la rentabilité, commence déjà à porter ses fruits avec une marge opérationnelle qui a fortement progressé par rapport aux années précédentes. Malgré des conditions de marché difficiles, ce métier se recentre, avec des revenus en hausse et des coûts en diminution".

Ils concluent : "En France, l'intégration du groupe Martin Maurel se déroule conformément au calendrier prévu. La forte croissance, tant des revenus que de la profitabilité du métier de Capital-investissement et dette privée, mérite une mention particulière. Cette activité récente, lancée en 2010, apporte désormais une contribution de plus en plus significative à l'échelle du Groupe".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Rothschild & Co : 88 ME de résultat net semestriel
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Humour politique: Hollande lauréat du Grand prix 2017, Hulot et Brigitte Macron récompensés
    Statut : refusé
    Il y a 23 minutes
    le 28 11 2017 à 20 03

    C'est dommage que le prix du plus grand Charlot de l'humanité n'existe pas, je pense que de nombreux Français auraient également voté pour qu'il soit l'heureux gagnant.


    référence à l'article :

    Schiappa: appeler une femme politique par son prénom est du "sexisme ordinaire"
    Statut : refusé
    Il y a 48 minutes
    le 28 11 2017 à 19 57

    leurs gamineries et leurs préoccupation de cours de récréation devient vraiment ridicules.

    il faut appliquer le principe de précaution et supprimer les prénoms et les noms et ne mettre juste et que des numéros...comem ça le problème sera réglé !

    supprimer
    référence à l'article :

    Un parler franc et peu de promesses: Macron rajeunit les relations franco-africaines
    Statut : refusé
    Il y a 55 minutes
    le 28 11 2017 à 18 05

    la colonisation énarchique de l'état Français est une catastrophe pour la France. Quand on est pas dans le repentance perpétuelle, façon hollande on va raconter que l'on voit des crimes contre l'Humanité de partout ...et surtout là ou on peut les voir. Ce qui se passe en Corée du Nord il en pense quoi M. Macron de l'ENA ?


    référence à l'article :

    "Que préfère-t-on, des marchés aux esclaves en Libye ou accueillir quelques dizaines de milliers de personnes en Europe ?" interroge Amnesty
    Statut : en attente de publication
    Il y a 23 minutes
    le 28 11 2017 à 19 49 Ni un ni l'autre.

    Moi je préfère que l'on envoie des énarques dans ces pays afin qu'ils expliquent aux peuples africains ce que doit être leur quotidien et comment ils doivent vivre.
    Ils savent faire en France, il faut qu'ils se dévouent pour l'Afrique et l'Humanité.
    Si les associations et les gens désintéressés fort nombreux en France et les ONG etc , se joignent à eux, il n'y aura plus de problèmes.