Rothschild & Co : belle performance en 2017

Rothschild & Co : belle performance en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 21h09

Suite à la modification de la date de clôture de l'exercice, les états financiers statutaires de 2017 portent uniquement sur une période de 9 mois : du 1er avril 2017 au 31 décembre 2017. Pour une meilleure compréhension de sa performance, Rothschild & Co a décidé de présenter ses résultats consolidés sur 12 mois pour l'ensemble de l'année civile 2017 par rapport à l'année civile 2016.

Les revenus de l'année civile 2017 se montent à 1,91 milliard d'euros, en hausse de 12% par rapport à 2016 (1,713 MdE), y compris la contribution de Martin Maurel pour sa première consolidation (105 millions d'euros). Ils sont en hausse de 20% pour le 4e trimestre à 571 ME (T4 2016 : 477 ME).

Le résultat net - part du Groupe hors éléments exceptionnels est de 247 ME, en hausse de 35% (2016 : 183 ME). Le résultat net - part du Groupe y compris éléments exceptionnels représente 236 ME en hausse de 32% (2016 : 179 ME). L'impact négatif de la variation des taux de change est de 46 ME sur les revenus, mais limité à 4 ME sur le résultat net - part du Groupe.

Le bénéfice par action (BPA) hors éléments exceptionnels se monte à 3,33 euros en hausse de 25% (2016 : 2,66 euros) et le BPA y compris éléments exceptionnels est de 3,18 euros, en hausse de 22% (2016 : 2,6 euros).

Dividende

Rothschild & Co va distribuer à ses actionnaires un dividende de 0,68 euro par action, soit un montant égal à celui versé au titre de l'exercice, d'une durée de douze mois, clos au 31 mars 2017. "Ce dividende, bien qu'identique à celui de l'année dernière, est en hausse puisqu'il couvre une période de 9 mois seulement", indiquent Nigel Higgins et Olivier Pécoux, Managing Partners de Rothschild & Co.

"Les marges restent élevées"

"Rothschild & Co affiche encore une fois d'excellents résultats, avec une forte croissance des revenus et du bénéfice. Notre activité de Conseil financier a généré de nouveau des revenus record malgré un ralentissement du marché mondial des M&A, avec un bon équilibre entre ceux issus des fusions-acquisitions et ceux du conseil en financement. Les marges restent élevées grâce à une maîtrise constante des coûts. Les revenus du métier Banque privée et gestion d'actifs ont fortement augmenté en raison de la consolidation du groupe Martin Maurel, conjuguée à une solide croissance organique. Un contrôle rigoureux des coûts et l'amélioration d'activités déficitaires ont contribué au progrès des marges, qui sont en bonne voie d'atteindre nos objectifs. Notre métier de Capital-investissement et dette privée apporte désormais une contribution majeure au développement du Groupe grâce à l'accroissement de sa profitabilité. Elle continue d'enregistrer une progression des actifs sous gestion, des revenus et des marges. Nos équipes ont développé une position de niche reconnue en Europe avec d'excellentes performances en matière de création de valeur à long terme", commentent Nigel Higgins et Olivier Pécoux.

Perspectives

Les marchés financiers ont été bien plus volatils ces dernières semaines que sur l'ensemble de l'année 2017. La persistance de la volatilité en 2018 pourrait avoir un impact sur le sentiment du marché et entraîner un effet négatif sur les activités. Cependant, si les marchés restent bien orientés, les performances devraient être comparables à celles des dernières années.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Rothschild & Co : belle performance en 2017
  • avatar
    phil-jo -

    Les gains des riches ne correspondent pas à ceux des pauvres Dommage que mon pouvoir d'achat soit gelé depuis de nombreuses années ,baissé en 2016 et également en janvier 2017 .

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    le 13 03 2018 à 21 37
    elle est belle cette couleur verte des billets de 100 ( je préférais celle des 500 mais à priori et par définition les Européens doivent être pas définition pauvres et détenir des coupures à la hauteur de leurs ambitions ?) on croirait presque cette couleur de l'Huile d'olive qui bien utilisée peut vous permettre d'avaler n'importe quoi !