Rougier : le groupe forestier dépose le bilan

Rougier : le groupe forestier dépose le bilan
Des billes de bois entassées

Boursier.com, publié le mardi 06 mars 2018 à 19h36

Le groupe d'exploitation forestière Rougier, en proie à des difficultés de trésorerie depuis plusieurs mois, vient de déposer le bilan. Le tribunal de commerce de Poitiers a prononcé, le 2 mars, le dépôt de bilan du négociant en bois tropicaux, qui mène l'essentiel de ses activités en Afrique.

"Depuis plusieurs semaines, le groupe Rougier fait face à des difficultés persistantes au Cameroun. L'engorgement chronique du port conventionnel de Douala a profondément perturbé les activités des filiales camerounaise, congolaise et centrafricaine. Ces difficultés opérationnelles ont été accrues par la récente congestion du terminal à containers qui a conduit son opérateur à en limiter l'accès" explique le groupe dans un communiqué.

"Cette situation a provoqué des tensions de trésorerie persistantes, accentuées par le retard des remboursements des crédits de TVA des filiales opérationnelles africaines.
Après avoir initié plusieurs mesures en interne pour faire face à cette situation, le groupe Rougier a engagé des discussions avec ses principaux créanciers en France dans le cadre de mesures de prévention des difficultés.
Afin de mettre en oeuvre les actions de restructuration identifiées, le groupe Rougier a demandé, avec le soutien de ses principaux créanciers français, l'ouverture de procédures collectives au bénéfice de certaines sociétés françaises uniquement auprès du tribunal de commerce de Poitiers".

Le tribunal de commerce de Poitiers examinera ces demandes le 9 mars 2018. Un nouveau communiqué sera alors publié par le groupe pour aviser le marché de la décision de cette juridiction.

Fondé en 1923

Fondé en 1923 et basé à Niort, dans les Deux-Sèvres, le groupe Rougier --dont la cotation de l'action est suspendue à la Bourse de Paris depuis le 27 février--, emploie la quasi-totalité de ses salariés en Afrique, où il exploite des forêts naturelles ou plantées par ses soins. La société commercialise du bois dans une cinquantaine de pays, dont la France (25% de son chiffre d'affaires).

Engorgement chronique du port de Douala

A la mi-février, Rougier avait déjà évoqué cette situation très tendue au Cameroun, qui occasionnait des problèmes de trésorerie... L'engorgement chronique du port de Douala a perturbé profondément le fonctionnement des filiales camerounaise, congolaise et centrafricaine de Rougier depuis des mois. De plus, la récente congestion du terminal à containers a conduit l'opérateur du port à en limiter l'accès, puis temporairement le fermer.

Cette situation très défavorable "provoque des tensions de trésorerie persistantes, accentuées par le retard des remboursements des crédits de TVA des filiales opérationnelles", avait précisé Rougier.

Le conseil d'administration du 13 février avait décidé du retour de Francis Rougier, 70 ans, petit-fils du fondateur, à la direction générale, avec pour objectif de reprendre les choses en mains, notamment en procédant à des cessions pour un recentrage du groupe sur "des activités ciblées".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU