Royaume-Uni / Eco : la croissance s'essouffle déjà en septembre

Royaume-Uni / Eco : la croissance s'essouffle déjà en septembre
Aéroport de Londres-Luton

Boursier.com, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 08h22

Un rebond record avant le reconfinement. Le PIB britannique s'est envolé de 15,5% au troisième trimestre après avoir décroché de 20% au cours du trimestre précédent, montrent les données de l'Office national de la statistique. Mais preuve que le rebond s'essouffle déjà, l'activité a crû de seulement 1,1% en septembre (plus mauvaise performance depuis avril) alors qu'elle reste 8,2% inférieure à son niveau de février. Le consensus tablait sur une croissance de 1,5%.

Face à la nouvelle vague de coronavirus, les autorités ont du mettre en place de nouvelles restrictions pour ralentir la propagation de la pandémie et l'économie pourrait se contracter à nouveau ce trimestre. La croissance pourrait de plus être entravée par l'incertitude persistante qui entoure les relations du Royaume-Uni avec l'Union européenne une fois la période de transition terminée (elle s'achèvera le 31 décembre).

Pour soutenir l'activité, la Banque d'Angleterre a décidé la semaine passée d'accroître son programme de rachat d'actifs de 150 milliards de livres sterling pour favoriser à la fois le crédit et le financement d'un déficit budgétaire record. Le ministre des Finances britannique, Rishi Sunak, a de son côté annoncé que l'indemnisation du chômage partiel à hauteur de 80% du salaire serait prolongée jusqu'à la fin mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.