Royaume-Uni : statu quo de la BoE qui réduit ses prévisions de croissance

Royaume-Uni : statu quo de la BoE qui réduit ses prévisions de croissance©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 août 2019 à 14h22

Statu quo pour la Banque d'Angleterre. Comme anticipé, la BoE a maintenu à 0,75% son taux d'intervention et a indiqué qu'elle pourrait le baisser ou l'augmenter à l'avenir, et ce quelle que soit la forme que prendra le Brexit. Une décision qui a fait l'unanimité au sein du Conseil de politique monétaire de la Banque. Alors que l'incertitude sur la future sortie du Royaume-Uni de l'UE est à son comble, la BoE a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de croissance.

"La croissance sous-jacente semble avoir ralenti depuis 2018 à un rythme inférieur au potentiel, reflétant à la fois l'impact de l'intensification des incertitudes liées au Brexit sur l'investissement des entreprises et de la croissance mondiale plus faible sur le solde commercial", écrit la BoE. Ses prévisions économiques font l'hypothèse que la Grande-Bretagne évitera un choc lié au Brexit mais ne tablent désormais plus que sur une croissance de 1,3% en 2019 et en 2020 contre 1,5% et 1,6% respectivement en mai.

Les prévisions actualisées montrent aussi que la BoE s'attend à ce que l'inflation - actuellement à son objectif de 2% - dépasse ce niveau à un horizon de deux à trois ans et dans une proportion plus importante qu'elle ne l'anticipait en mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.