Rubis : sous pression

Rubis : sous pression©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 17 juillet 2018 à 09h21

Séance compliquée pour Rubis qui concède plus de 5% pour revenir sous les 50 euros. Deux notes d'analyses expliquent les ventes du jour. Exane BNP Paribas a dégradé son opinion sur le titre de "surperformance" à "sous-performance" en sabrant de 47 à 28 euros sa "fair value". Kepler Cheuvreux a quant à lui ajusté de 70 à 68 euros son objectif sur le spécialiste du stockage et de la distribution de produits pétroliers, en restant à l'achat au regard du potentiel d'appréciation conséquent identifié.

Ces deux ajustements lézardent un peu plus la belle unanimité qui prévalait il y a encore peu de temps sur le dossier... Fin juin, Berenberg était déjà passé d'"achat" à "conserver" sur le dossier en ne valorisant plus le groupe qu'à 62 euros contre une cible fixée à 67 euros précédemment, au motif que les tendances d'activité se détériorent. Pour cet intermédiaire, l'atonie constatée sur la branche Stockage au 1er trimestre pourrait persister à court et moyen terme.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU