S&P et Moody's notent la dette d'Altran dans le haut de la catégorie spéculative

S&P et Moody's notent la dette d'Altran dans le haut de la catégorie spéculative©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 janvier 2018 à 08h35

En marge du rachat d'Aricent, Altran fait son entrée dans l'univers des sociétés dont la dette est notée par des agences, une nécessité pour convaincre les créanciers dans le cadre du montage financier proposé, qui passe notamment par un important prêt sécurisé et un crédit relais. Standard & Poor's et Moody's ont noté respectivement la société "BB" et Ba2", ce qui correspond au même niveau dans les échelles des deux agences, c'est-à-dire en catégorie spéculative, deux crans sous la catégorie d'investissement. La perspective d'évolution est stable pour les deux notes.

Chez Moody's, on estime que la société de conseil affichera un endettement élevé post-transaction, même en intégrant l'impact de l'augmentation de capital. L'agence a pris acte des engagements du management de réduire rapidement l'endettement. En ce qui concerne le rachat d'Aricent, Moody's pense que l'opération est pertinente. Pour S&P, la qualité de la société doit lui permettre de générer d'importants flux de trésorerie pour faire face à un endettement relativement élevé. L'acquisition d'Aricent devrait rendre les résultats un peu plus volatils, mais améliorera aussi la rentabilité car ses marges sont supérieures, précise le bureau d'études.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU