Safran autorisé à racheter Zodiac par la Commission

Safran autorisé à racheter Zodiac par la Commission©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 décembre 2017 à 12h18

Safran peut racheter Zodiac Aerospace. La Commission européenne a attendu la date-butoir du 21 décembre pour annoncer qu'elle validait le rapprochement entre les deux entreprises au regard de la réglementation antitrust européenne. Safran et Zodiac sont deux acteurs français majeurs des marchés aéronautiques, mais la concurrence qui s'exercera sur ces derniers en Europe restera vive, a estimé la commissaire à la concurrence Margrethe Vestager.

Les activités des deux industriels se chevauchent dans le domaine des systèmes électriques aéronautiques, mais l'addition de leurs activités n'aboutira qu'à un faible gain de parts de marché dans un secteur om la concurrence est encore vive. Lorsque les deux entreprises interviennent à différentes étapes de la chaîne d'approvisionnement (dans les trains d'atterrissage ou les systèmes de câblage par exemple), le pluralisme n'est pas menacé car il subsiste d'importantes rivales. Enfin, le régulateur a conclu que nouvelle entité n'aurait pas la capacité ni la tentation d'exclure des concurrents en liant ou en groupant la fourniture de différents systèmes et équipements.

L'offre ouverte avant la fin de l'année ?

L'opération avait été notifiée le 16 novembre 2017. Safran a déposé son projet d'offre auprès de l'AMF le 7 décembre dernier. Le motoriste et électronicien propose de racheter Zodiac 25 euros par titre. En janvier, un prix de 29,47 euros avait initialement été décidé, mais les déboires opérationnels de l'équipementier aéronautique avaient conduit à une révision en baisse du montant proposé. L'initiateur vise toutes les actions en circulation, via une offre publique d'achat à titre principal, assortie, à titre subsidiaire, d'une offre publique d'échange. L'OPE propose la remise d'actions de préférence Safran à émettre selon une parité encadrée dans une fourchette de 0,300 à 0,332 action par action Zodiac. L'offre subsidiaire est plafonnée à 88.847.828 actions Zodiac (30,35% du capital). La parité définitive sera déterminée selon une formule précisée dans le prospectus. Les actions de préférence auront les mêmes caractéristiques que les actions ordinaires Safran mais seront inaliénables pendant une durée de 36 mois à compter de leur date d'émission.

Safran a obtenu des engagements d'apport de FFP, du FSI et des actionnaires familiaux représentant 27,47% du capital de Zodiac. Des accords conditionnels ont en outre été signés sur 4,75% du capital. Le succès de l'offre est conditionné à l'obtention d'au moins 66,67% des droits de vote exerçables en assemblée générale. Les actionnaires pourront apporter leurs actions soit à l'offre principale, soit à l'offre subsidiaire, soit en combinant l'offre principale et l'offre subsidiaire. Le calendrier indicatif laisse entrevoir une ouverture le 27 décembre 2017 et une clôture le 31 janvier 2018. Les résultats pourraient être annoncés le 6 février.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.