Safran : nouvelle usine en Inde

Safran : nouvelle usine en Inde
La pulse line dédiée à l'assemblage final du LEAP de Safran.

Boursier.com, publié le mardi 19 février 2019 à 13h19

Lors d'une visite en Inde pour le salon 'Aero India', Philippe Petitcolin, Directeur général de Safran, et Shri K.Chandrashekar Rao, Chief Minister du Telangana, ont annoncé la construction d'une nouvelle usine Safran Aircraft Engines à Hyderabad dédiée à la production de pièces du moteur LEAP de CFM International - CFM étant une société commune 50/50 entre Safran Aircraft Engines et GE.

Soutenu par la région du Telangana, Safran va investir 36 millions d'euros pour l'implantation de cette nouvelle usine de 13.000 m2, dont 8.000 m2 d'ateliers, située dans la 'Special Economic Zone' à côté de l'aéroport. La construction devrait débuter en juin 2019, avec l'objectif de livrer le bâtiment et produire les premières pièces début 2020. Ce site emploiera une cinquantaine de personnes d'ici la fin de l'année pour soutenir le lancement des opérations, et 300 personnes à terme. Cette usine s'appuiera sur les meilleurs standards de Safran en matière de procédés industriels et d'équipements, avec l'utilisation du suivi en temps réel des paramètres de production et les dernières méthodes de contrôle intégré de la production. "Nous sommes ravis d'ouvrir un nouveau chapitre de notre longue histoire commune avec l'industrie aéronautique indienne, réaffirmant ainsi l'engagement de Safran dans sa stratégie 'Make in India'", a déclaré Philippe Petitcolin, Directeur général de Safran.

Lorsque le site atteindra sa pleine cadence en 2023, il sera en mesure de livrer plus de 15.000 pièces par an pour soutenir le niveau élevé de production du moteur LEAP. CFM doit livrer cette année 1.800 moteurs LEAP, puis 2.000 moteurs par an d'ici 2020. Entré en service en 2016, ce moteur de nouvelle génération équipe actuellement plus de 700 appareils A320neo et B737 MAX, parmi lesquels 54 avions opérés par des compagnies indiennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.