Safran : relève certains objectifs 2017

Safran : relève certains objectifs 2017
La pulse line dédiée à l'assemblage final du LEAP de Safran.

Boursier.com, publié le vendredi 27 octobre 2017 à 07h18

Le chiffre d'affaires ajusté de Safran au 3e trimestre 2017 s'établit à 3,815 milliards d'euros, en hausse de +8,5% par rapport au 3e trimestre 2016. La croissance du chiffre d'affaires ajusté est de 11,3 % sur une base organique. Au 3e trimestre 2017, les activités de services pour moteurs civils sont en croissance de 14,5% en dollars par rapport à 2016, portées principalement par les services et les pièces de rechange pour les moteurs CFM56.

Le chiffre d'affaires ajusté pour les 9 premiers mois de 2017 s'établit à 11,853 MdsE, en hausse de 3% par rapport à l'année précédente (5,1 % sur une base organique). Pour les 9 premiers mois de 2017, les activités de services pour moteurs civils ont augmenté de 10,4% en dollars.

"Conformément à nos prévisions, toutes nos activités progressent avec une croissance organique de notre chiffre d'affaires supérieure à 11% au 3e trimestre. La production des moteurs LEAP monte en puissance au 3e trimestre, et nous sommes en bonne voie pour atteindre notre objectif de plus de 450 moteurs en 2017", commente Philippe Petitcolin, Directeur Général de Safran. "Sur les 9 premiers mois de l'année, notre livraison de moteurs CFM56 et LEAP s'élève à 1 333 unités, un chiffre record. Nos activités d'équipements progressent de manière régulière grâce au mix programmes et aux services. La croissance du chiffre d'affaires de la Défense s'est accélérée grâce aux activités de guidage, de navigation et d'optronique.

Dividende

Comme annoncé le 24 mai dans le cadre de l'acquisition envisagée de Zodiac Aerospace, Safran ne versera pas en fin d'année d'acompte sur dividende au titre de 2017. Par ailleurs, la pratique actuelle de distribution est confirmée.

Perspectives

Safran a achevé au 1er semestre 2017 la cession de ses activités de Sécurité, qui ont été classées comme cédées. Par conséquent, les perspectives 2017 et la comparaison avec 2016 portent sur les activités poursuivies : Propulsion aéronautique et spatiale, Équipements aéronautiques, Défense, Holding et autres. Par ailleurs, depuis le 1er juillet 2016, Safran consolide sa participation dans ArianeGroup par mise en équivalence et, par conséquent, ne reconnaît plus le chiffre d'affaires au titre des activités spatiales. En 2017, l'impact de ce changement sur le chiffre d'affaires est de -312 ME correspondant au chiffre d'affaires de ces activités au 1er semestre 2016.

Safran relève sa perspective de chiffre d'affaires ajusté pour l'ensemble de l'exercice 2017. Safran vise maintenant une croissance du chiffre d'affaires ajusté publié supérieure à 3% au taux de change moyen de 1,10 $ pour 1 euro (contre +2 % à 3 % précédemment). Hors effet de la mise en équivalence d'ArianeGroup à compter du 1er juillet 2016, la hausse du chiffre d'affaires devrait être supérieure à la fourchette précédente qui était de 2% à 4%.

L'impact de la transition CFM56-LEAP sur le résultat opérationnel courant ajusté 2017 incluant des mesures potentielles supplémentaires visant à améliorer la durée de vie sous l'aile devrait se situer dans une fourchette entre 350 et 400 ME, légèrement supérieure à l'hypothèse précédente.

Safran confirme sa perspective de résultat opérationnel courant ajusté 2017, proche de celui de 2016. Le groupe confirme également sa perspective précédente de cash flow libre. Il devrait représenter plus de 45 % du résultat opérationnel courant ajusté, un élément d'incertitude demeurant le rythme de paiement de plusieurs Etats clients. Les autres hypothèses sous-jacentes à ces perspectives sont inchangées.

"Les tendances des 9 premiers mois devraient se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. Nous relevons donc notre perspective de croissance du chiffre d'affaires et confirmons notre perspective de résultat opérationnel courant et de cash flow libre pour 2017", conclut Philippe Petitcolin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.