Safran : Ross McInnes reste Président du Conseil d'administration

Safran : Ross McInnes reste Président du Conseil d'administration©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 mai 2019 à 21h50

L'Assemblée générale mixte des actionnaires de Safran s'est réunie le 23 mai sous la présidence de Ross McInnes, Président du Conseil d'administration, à l'Espace Grande Arche, Paris - La Défense.

Cet échange avec les actionnaires a été l'occasion pour Philippe Petitcolin (Directeur Général) et Bernard Delpit (Directeur Financier du Groupe), de présenter l'activité de Safran et ses résultats annuels 2018, ses perspectives 2019-2022 ainsi que le premier rapport intégré de Safran.

Ross McInnes (Président du Conseil) et Monique Cohen (Présidente du comité de nominations et rémunérations) ont également présenté les éléments liés à la gouvernance et aux rémunérations des dirigeants mandataires sociaux.

Lors de sa réunion tenue le même jour, le Conseil d'administration a formellement décidé de renouveler le mandat de Président du Conseil d'administration de Ross McInnes pour la durée de son mandat d'administrateur, soit jusqu'à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire annuelle appelée à statuer sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2022.

Les résolutions soumises au vote de l'Assemblée générale ont été adoptées, notamment les autorisations financières permettant à Safran, si nécessaire, de faire appel au marché mais à l'exception de celles utilisables en période d'offre publique.

Les actionnaires ont ainsi approuvé :
- les comptes de l'exercice 2018 et décidé le versement d'un dividende de 1,82 euro par action, qui sera mis en paiement à partir du 29 mai. Le détachement du coupon interviendra le 27 mai.
- les renouvellements de Ross McInnes, Philippe Petitcolin, Jean-Lou Chameau, Vincent Imbert et la nomination de Laurent Guillot, en qualité d'administrateurs,
- les rémunérations 2018 des dirigeants mandataires sociaux ainsi que les politiques de rémunération les concernant ;
- la nouvelle autorisation permettant à Safran de racheter ses propres titres à un prix maximum d'achat porté à 155 euros par action ;
- une modification statutaire précisant les modalités de désignation des candidats au poste d'administrateur représentant les salariés.

A l'issue de l'Assemblée générale, Laurent Guillot, nouvel administrateur indépendant, rejoint le comité d'audit et des risques. Par ailleurs, Hélène Dantoine, représentant de l'Etat, remplace Vincent Imbert au sein du comité d'audit et des risques et du comité des nominations et des rémunérations. Le taux d'indépendance du Conseil d'administration, toujours composé de 17 membres, ressort désormais à 61,5%, en augmentation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.