Saint-Gobain : les conséquences financières de l'application de la norme IFRS 16

Saint-Gobain : les conséquences financières de l'application de la norme IFRS 16©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 01 juillet 2019 à 08h06

Saint-Gobain a choisi d'appliquer la norme IFRS 16 selon la méthode rétrospective complète au 1er janvier 2019, avec effet rétroactif au 1er janvier 2018. Cette norme aligne la comptabilisation des contrats de location simple sur celle des contrats de location-financement. L'impact de la norme IFRS 16 sur les comptes du Groupe provient essentiellement des contrats de location de biens immobiliers.

La mise en oeuvre de cette norme entraînera un changement de présentation pour les Etats Financiers publiés au 30 juin 2019 avec retraitement du 1er semestre 2018.

- Au bilan : comptabilisation d'une dette au titre des loyers futurs et d'un actif au titre du droit d'utilisation (valeur nette), et du différentiel en capitaux propres.

- Au compte de résultat : la charge de loyers précédemment comptabilisée au sein du résultat d'exploitation sera comptabilisée, en partie, en dotation aux amortissements et, en partie, en résultat financier.

En se basant sur les contrats analysés, Saint-Gobain évalue l'impact à la date de transition sur le montant de la dette à 3 011 millions d'euros et le montant du droit d'utilisation des actifs à 2 744 millions d'euros.

L'impact annuel pour 2018 sur l'Excédent Brut d'Exploitation est évalué à +787 millions d'euros et à +85 millions d'euros sur le résultat d'exploitation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.