Saint-Gobain s'offre la tête du CAC40 après le relèvement des objectifs

Saint-Gobain s'offre la tête du CAC40 après le relèvement des objectifs
Saint-Gobain matériaux construction

Boursier.com, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 10h22

Saint-Gobain s'adjuge 4,3% à 33,4 euros en matinée, dopé par le relèvement de ses objectifs annuels. Le spécialiste des matériaux de constructions a enregistré une forte reprise de sa croissance interne au troisième trimestre (+3,2%) avec un chiffre d'affaires global de 10,13 MdsE (-6,2%).

Compte tenu de la croissance des ventes et des résultats au 3e trimestre, le Groupe anticipe désormais au second semestre une progression du résultat d'exploitation à structure et taux de change comparables par rapport au second semestre 2019, hors impact majeur nouveau de la récente dégradation sanitaire. Grâce à sa forte exposition au marché de la rénovation, le Groupe est idéalement placé pour bénéficier des plans de relance verte nationaux et européens en faveur de la transition énergétique qui devraient soutenir la croissance structurelle de Saint-Gobain.

Les ventes trimestrielles semblent solides et la hausse des prévisions devrait entraîner une révision du consensus, bien que la reprise du titre puisse être freinée par la crainte d'une seconde vague de coronavirus, affirment les analystes. Pour Morgan Stanley ('pondération en ligne'), les tendances des prix ont été meilleures que prévu, ce qui a permis aux recettes de dépasser les estimations. La guidance indique également que les coûts sont sous contrôle. Mais le potentiel de revalorisation pourrait être limité en raison d'un "portefeuille compliqué" et d'une marge et d'une tarification variables.

Jefferies ('conserver') convient que le 3e trimestre semble solide, même si la question de la durabilité de l'élan actuel reste posée. L'action est bon marché, mais les craintes concernant l'impact de la deuxième vague de Covid-19 pourraient peser. L'analyste revalorise le dossier de 33,5 à 36 euros.

Au-delà d'un optimisme lié à son positionnement rénovation, le groupe reste confiant compte tenu du succès du programme d'économies de coûts et de l'optimisation de son portefeuille, note Oddo BHF. Ces deux leviers devraient permettre l'amélioration structurelle de la marge d'exploitation de plus de 100 pb par rapport à 2018 (7,7%) en 2021 dans l'hypothèse d'un retour aux volumes de 2018... Le broker est à l''achat' sur la valeur avec une cible de 41 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.