Saint Jean : maintient le cap

Saint Jean : maintient le cap
bourse

Boursier.com, publié le jeudi 01 avril 2021 à 08h42

Le Conseil d'administration de Saint Jean Groupe, réuni le 31 mars 2021, a arrêté les comptes de l'exercice 2020. Le chiffre d'affaires consolidé ressort à 89,3 ME, en hausse de 9,5% par rapport à l'année 2019, principalement due à l'intégration au 1er avril 2020 du chiffre d'affaires réalisé par la société Deroux Frères. A périmètre constant, la hausse du chiffre d'affaires est de 2,2%. Le bénéfice net, après impôt, s'établit à 1,24 ME et à 1,12 ME à périmètre constant. Les marques, Saint Jean pour le grand public, et Comptoir du Pastier pour les surfaces spécialisées en Bio, ont progressé respectivement de 6% et de 53%. A contrario, la marque Royans, dédiée principalement aux professionnels de la restauration, a vu ses ventes affectées par la fermeture des restaurants durant la crise de la Covid-19 et décroître de 11,8%. Globalement, ces trois marques nationales représentent 60,1% du chiffre d'affaires 2020 de Saint Jean.

Le Conseil d'administration de Saint Jean Groupe, réuni le 31 mars 2021, a arrêté les comptes de l'exercice 2020. Le chiffre d'affaires consolidé ressort à 89,3 ME, en hausse de 9,5% par rapport à l'année 2019, principalement due à l'intégration au 1er avril 2020 du chiffre d'affaires réalisé par la société Deroux Frères. A périmètre constant, la hausse du chiffre d'affaires est de 2,2%. Le bénéfice net, après impôt, s'établit à 1,24 ME et à 1,12 ME à périmètre constant. Les marques, Saint Jean pour le grand public, et Comptoir du Pastier pour les surfaces spécialisées en Bio, ont progressé respectivement de 6% et de 53%. A contrario, la marque Royans, dédiée principalement aux professionnels de la restauration, a vu ses ventes affectées par la fermeture des restaurants durant la crise de la Covid-19 et décroître de 11,8%. Globalement, ces trois marques nationales représentent 60,1% du chiffre d'affaires 2020 de Saint Jean.

La trésorerie au 31 mars 2021 est sensiblement équivalente à celle du 31 décembre 2020 (qui était de 45 ME pour 33 ME d'emprunts et dettes financières LT). Le groupe n'a pas fait appel à un prêt garanti par l'Etat.

La crise sanitaire a eu un impact défavorable sur le niveau d'activité et la rentabilité du groupe en 2020, particulièrement au second trimestre 2020. L'ensemble des équipes reste mobilisé pour faire face à cette crise.

Le Conseil d'administration a décidé, compte tenu de la crise actuelle de la Covid-19, de ne pas verser de dividende au titre de l'exercice 2020.

En 2021, la société poursuivra la réalisation du programme d'extension de l'usine de Romans, dont le montant global d'investissement a été porté à 70 ME, investira dans le développement de la marque Saint Jean en maintenant les investissements publicitaires télévisuels et sur le net, renouvellera et développera sa gamme de ravioles à poêler avec un lancement prévu en avril 2021, et répondra au plus près des attentes de la clientèle restauration dans cette période difficile. Plus généralement, la société recherchera des acquisitions dans le secteur agroalimentaire.

La Cie Agricole de la Crau poursuivra, dans la mesure du possible, ses démarches en vue de la cession du solde des terrains du domaine de la Peronne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.