Sanofi : léger repli à l'aube d'une semaine chargée

Sanofi : léger repli à l'aube d'une semaine chargée©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 09 décembre 2019 à 10h20

Sanofi fait la une de l'actualité ce matin après l'annonce du rachat de la biotech californienne Synthorx pour 2,5 milliards de dollars. Pour mettre la main sur cette société spécialisée dans le développement de traitements visant à prolonger et améliorer la vie des personnes atteintes de cancer ou de troubles auto-immuns, le laboratoire français n'a pas hésité à offrir une prime de 172% ! Un prix jugé sans doute un peu élevé par le marché au regard de l'évolution du titre (-0,8% à 82,9 euros).

Cette opération, annoncée la veille d'une journée investisseurs très attendue par les opérateurs, met en exergue les efforts déployés par Paul Hudson pour développer le portefeuille de thérapies innovantes du laboratoire parisien dans le domaine de l'immuno-oncologie.

"Cette acquisition cadre parfaitement avec notre stratégie et notre volonté de dynamiser l'innovation et de bâtir un portefeuille composé de médicaments de haute qualité, comme nous allons l'exposer demain 10 décembre à l'occasion de notre Capital Markets Day. Elle est de plus en phase avec notre objectif de doter notre franchise Oncologie de médicaments ayant le potentiel de changer l'exercice de la médecine, ainsi que d'associations thérapeutiques innovantes", a déclaré le Directeur Général de Sanofi.

Malgré plusieurs incertitudes et un prix qui apparaît assez élevé pour cette opération, Bryan Garnier réitère son avis 'acheter' sur la valeur alors que Sanofi devrait accélérer la croissance de son BPA au cours des trois prochaines années grâce au succès de Dupixent et à une bonne maîtrise des coûts. Le broker se dit néanmoins bien conscient sur le fait que 2020 pourrait être une année plus difficile en raison du nouveau mécanisme d'appel d'offres en Chine (" système 4+7 ") qui réduira les ventes de Plavix et d'Aprovel de 50% dans ce pays. Or, la Chine représenterait environ 60% de la vente de ces médicaments.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.