Sanofi : mise en examen pour homicides involontaires dans l'affaire de la Dépakine

Sanofi : mise en examen pour homicides involontaires dans l'affaire de la Dépakine©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 août 2020 à 11h21

Sanofi a confirmé ce lundi sa mise en examen pour homicides involontaires dans l'affaire de la Dépakine, antiépileptique accusé d'être à l'origine de malformations congénitales chez des milliers d'enfants. Le laboratoire français indique par ailleurs avoir saisi la chambre de l'instruction afin de contester cette mise en examen. Le géant pharmaceutique français avait déjà été mis en examen en février pour tromperie aggravée et blessures involontaires, dans cette même affaire de la Dépakine, au coeur d'un scandale sanitaire depuis des années. Le valproate de sodium, molécule active de la Dépakine, était commercialisé depuis 1967 pour traiter l'épilepsie et les troubles bipolaires. L'enquête avait été ouverte en septembre 2016 par le parquet de Paris sur la commercialisation du traitement et l'éventuelle tromperie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.