Sanofi : "Nous avons toujours considéré que les revendications d'Amgen n'étaient pas valides"

Sanofi : "Nous avons toujours considéré que les revendications d'Amgen n'étaient pas valides"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 29 août 2019 à 08h34

Un juge américain a rendu mercredi un arrêt favorable à Sanofi et Regeneron, qui commercialisent ensemble l'anti-cholestérol Praluent, en invalidant des décisions prises en première instance qui considéraient comme valides des brevets détenus par Amgen sur son Repatha.

"Nous avons toujours considéré que les revendications avancées par Amgen au sujet de ses brevets américains PCSK9 n'étaient pas valides et sommes satisfaits de voir que la décision d'aujourd'hui nous donne raison", a déclaré Karen Linehan, Vice-Président Exécutif et General Counsel de Sanofi.

La décision annule certaines parties du verdict rendu précédemment par un jury concernant la validité de trois revendications. Le 25 février 2019, un jury avait par ailleurs statué en faveur de Sanofi et Regeneron au sujet de deux des cinq revendications d'Amgen, jugeant qu'elles étaient invalides. Cela signifie que Sanofi et Regeneron ont obtenu l'invalidation des cinq revendications brevetaires d'Amgen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.