Sanofi : nouvelles données présentées sur sutimlimab

Sanofi : nouvelles données présentées sur sutimlimab©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 11 juin 2021 à 09h09

Les nouvelles données pivots présentées au Congrès de l'EHA 2021 confirment que le sutimlimab, premier inhibiteur expérimental de la fraction C1s de sa classe pharmacothérapeutique, a "le potentiel de devenir le premier traitement approuvé de l'hémolyse pour les personnes présentant une maladie des agglutinines froides, une anémie hémolytique auto-immune chronique grave", explique Sanofi. L'étude CADENZA de phase III a atteint son critère composite principal avec des résultats statistiquement significatifs. Les données relatives aux critères d'évaluation secondaires sont par ailleurs cliniquement significatives. Ces résultats apportent, ajoute le groupe, "la preuve que le sutimlimab inhibe rapidement l'hémolyse déclenchée par l'activation du C1, après une semaine de traitement, avec un effet thérapeutique soutenu tout au long de l'étude".

Les nouvelles données pivots présentées au Congrès de l'EHA 2021 confirment que le sutimlimab, premier inhibiteur expérimental de la fraction C1s de sa classe pharmacothérapeutique, a "le potentiel de devenir le premier traitement approuvé de l'hémolyse pour les personnes présentant une maladie des agglutinines froides, une anémie hémolytique auto-immune chronique grave", explique Sanofi. L'étude CADENZA de phase III a atteint son critère composite principal avec des résultats statistiquement significatifs. Les données relatives aux critères d'évaluation secondaires sont par ailleurs cliniquement significatives. Ces résultats apportent, ajoute le groupe, "la preuve que le sutimlimab inhibe rapidement l'hémolyse déclenchée par l'activation du C1, après une semaine de traitement, avec un effet thérapeutique soutenu tout au long de l'étude".

Les résultats de la Partie A de CADENZA, une étude pivot de phase III, en double aveugle, contrôlée par placebo, évaluant la tolérance et l'efficacité du sutimlimab chez des personnes porteuses d'une maladie des agglutinines froides (MAF) ayant récemment bénéficié d'une transfusion sanguine (dans les six moins précédant l'étude), seront donc présentés dans le cadre d'une séance de communications orales au Congrès 2021 de l'Association européenne d'hématologie (EHA).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.