Sanofi : peu de réactions aux annonces concernant les vaccins

Sanofi : peu de réactions aux annonces concernant les vaccins©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 15 février 2021 à 09h57

Peu de réactions en bourse de Paris ce lundi aux dernières annonces de Sanofi, le titre progressant légèrement de 0,5% à 78,50 euros, alors que le vaccin contre le COVID-19 développé par le groupe en partenariat avec l'américain Translate Bio à partir de la technologie de l'ARN messager ne sera pas prêt cette année... C'est le directeur général du groupe pharmaceutique français, Paul Hudson, qui l'a annoncé dans une interview accordée au 'JDD' hier. Les essais cliniques de ce vaccin qui utilise la même technologie que ceux développés par Pfizer-BioNTech et Moderna, déjà opérationnels depuis plusieurs semaines, doivent débuter ce trimestre.

Peu de réactions en bourse de Paris ce lundi aux dernières annonces de Sanofi, le titre progressant légèrement de 0,5% à 78,50 euros, alors que le vaccin contre le COVID-19 développé par le groupe en partenariat avec l'américain Translate Bio à partir de la technologie de l'ARN messager ne sera pas prêt cette année... C'est le directeur général du groupe pharmaceutique français, Paul Hudson, qui l'a annoncé dans une interview accordée au 'JDD' hier. Les essais cliniques de ce vaccin qui utilise la même technologie que ceux développés par Pfizer-BioNTech et Moderna, déjà opérationnels depuis plusieurs semaines, doivent débuter ce trimestre.

En décembre dernier, la direction de Sanofi avait dit viser une autorisation potentielle de ce vaccin "au second semestre 2021 au plus tôt", à la suite d'essais précliniques positifs... "Ce vaccin ne sera pas prêt cette année, mais il pourrait s'avérer utile plus tard, surtout si le combat contre les variants devait se poursuivre", a expliqué Paul Hudson au 'JDD'.

Sanofi avait déjà annoncé en décembre dernier que l'autre candidat vaccin classique qu'il développe avec le laboratoire britannique GlaxoSmithKline ne serait pas disponible avant le quatrième trimestre de 2021, alors que des données provisoires d'un essai clinique ont montré des résultats insatisfaisants pour les personnes âgées...
En attendant, sous la pression du gouvernement français, Sanofi a accepté le mois dernier de participer au flaconnage de millions de doses du vaccin Pfizer-BioNTech à partir de juillet prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.