Sanofi se paie Ablynx pour 3,9 MdsE !

Sanofi se paie Ablynx pour 3,9 MdsE !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 janvier 2018 à 08h42

Sanofi va dépenser 3,9 milliards d'euros (45 euros par action) pour racheter Ablynx. L'opération a été unanimement validée par les deux conseils d'administration. Quelques jours après avoir annoncé le rachat de l'américain Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars, le géant français de la pharmacie lance donc une seconde opération d'envergure. Par cette transaction, il se renforce dans la découverte et le développement de "Nanobodies", une classe d'agents biologiques propriétaires de nouvelle génération. Ablynx cote actuellement 37,12 euros. La société avait repoussé une OPA à 2,6 MdsE (28 euros par action) de Novo Nordisk en début d'année, la jugeant beaucoup trop faible.

45 candidats potentiels, 8 en clinique

La société de biotechnologie belge dispose d'un portefeuille de 45 candidats-médicaments développés en propre ou via des collaborations, dans de nombreux domaines hématologie, inflammation, immuno-oncologie, maladies respiratoires... Huit d'entre eux sont en clinique. Le plus avancé des produits, caplacizumab (Nanobody anti-vWF) est un programme de développement en propre pour le traitement du purpura thrombotique thrombocytopénique acquis (PTT acquis). Une demande d'autorisation de mise sur le marché a d'ores et déjà été déposée en Europe, tandis qu'un dossier devrait être soumis aux Etats-Unis au premier semestre de cette année. Ablynx dispose aussi d'ALX-0171, un Nanobody anti-VRS inhalé, actuellement en phase IIb dans le traitement symptomatique des infections à virus respiratoire syncytial.

Après prise en compte des dépenses de R&D, l'acquisition devrait être neutre sur le bénéfice net par action des activités en 2018 et en 2019, selon Sanofi, qui espère évidemment que ce renfort sera fortement créateur de valeur à long terme. Techniquement, Sanofi lancera des offres publiques d'achat sur visant la totalité des actions ordinaires, warrants et obligations convertibles en circulation. Le projet sera conditionné à l'obtention d'au moins 75% des actions en circulation. Les offres publiques devraient être lancées au début du deuxième trimestre 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.